Book Series Giornale Italiano di Filologia - Bibliotheca , vol. 20

Les silences de l'historien

Oublis, omissions, effets de censure dans l'historiographie antique et médiévale

Corinne Jouanno (ed)

  • Pages: 372 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:3 tables b/w.
  • Language(s):French
  • Publication Year:2019

  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-58431-7
  • Paperback
  • Available
  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-58432-4
  • E-book
  • Available


Une collection détudes sur le silence et la construction du sens dans l’écriture de l’histoire

BIO

L’éditrice du volume, Corinne Jouanno, est professeur de langue et littérature grecques à l’université de Caen-Normandie, spécialiste de la littérature de fiction en Grèce ancienne et byzantine, ainsi que des questions de réception de l’Antiquité au Moyen Âge et à l’époque moderne. Elle est co-directrice de la collection « Alexander redivivus » chez Brepols.

Summary

Dans l’écriture de l’histoire, les mots ne sont pas seuls porteurs de sens, les silences aussi peuvent être signifiants : personnages oubliés, événements occultés, informations tronquées ou censurées – telles sont les zones aveugles, les non-dits sur lesquels se sont interrogés les auteurs des douze articles composant ce recueil consacré à l’historiographie antique et médiévale, en langues grecque et latine, du Ve siècle av. J.-C. à l’époque des Croisades. L’objectif de cette enquête collective est de mettre en évidence les raisons politiques ou religieuses, éthiques ou esthétiques qui peuvent expliquer ces blancs, dont la détection et l’interprétation sont riches d’intérêt, puisqu’ils contribuent à la construction de l’objet historiographique et participent à l’élaboration du sens – qu’il s’agisse de lacunes imputables au simple désintérêt, à l’ignorance, ou au contraire d’omissions très concertées, obéissant à une stratégie délibérée d’occultation. Le présent volume entend ainsi apporter sa contribution à l’établissement d’une cartographie des savoirs dans les mondes antiques et médiévaux, et offrir une réflexion sur le travail de mémoire et de (re)construction du passé propre à toute entreprise historiographique.

TABLE OF CONTENTS

Avant-propos: des silences de l’histoire aux silences de l’historien (Corinne Jouanno)
« Je connais son nom, mais je le laisse volontairement dans l’oubli… » (Histoires, IV, 43) : les réticences du narrateur dans les Histoires d’Hérodote (Christine Hunzinger)
Clisthène l’oublié (Françoise Ruzé)
Usages politiques du silence chez Thucydide et Denys d’Halicarnasse (Stavroula Kefallonitis)
Les Vies de Thucydide ou l’art de combler les silences (Aurélien Pulice)
Le silence et la mémoire dans les Annales de Tacite (Fabrice Galtier)
L’année 32 chez Tacite, Suétone et Dion Cassius. Choix et silences des historiens (Olivier Devillers)
Les Panégyriques gaulois des empereurs du IVe siècle apr. J.-C. : discours de l’Éternelle Victoire de l’Empire, réalité d’une diplomatie de la paix ou les dénis de l’idéologie impériale jusqu’à l’avènement de l’empereur Théodose (Christine Delaplace)
Les « silences » d’Ammien Marcellin et Victor de Vita : témoins d’une polarisation religieuse dans l’Antiquité tardive ?  (Eric Fournier)
Ombres et silences d’un règne : Richard II dans les Gesta Normannorum ducum de Guillaume de Jumièges (Pierre Bauduin)
Les silences de l’Anonyme du Vatican dans sa réécriture de l’Histoire de Geoffroi Malaterra (Marie-Agnès Lucas-Avenel)
Le silence en question dans la Chronographie de Michel Psellos (XIe siècle) (Corinne Jouanno)
Le choix du silence, une stratégie narrative : le règne de Jean II Comnène dans l’Histoire de Nicétas Chôniatès (Stanislas Kuttner-Homs)

Résumés
Index des noms propres (auteurs, personnages)