Book Series Miroir du Moyen Âge

Au-delà de la Perse et de l'Arménie. L'Orient latin et la découverte de l'Asie intérieure

Quelques textes inégalement connus aux origines de l'alliance entre Francs et Mongols (1145-1262)

J. Richard

  • Pages: 218 p.
  • Size:140 x 210 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2005


Not Available
  • € 35,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-51712-4
  • Paperback
  • Not Available
  • € 35,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-56271-1
  • E-book
  • Available


Review(s)

"Un recueil d'une grande érudition qui ressemble à une étude de moeurs fantasque de certains peuples orientaux et occidentaux." (F.G. Yérémian dans France Arménie, n°257, juillet 2005, p.28)

Summary

L'apparition des Mongols, surgissant dans les premières décennies du XIIIe siècle des profondeurs de l'Asie, a changé le destin de l'Europe orientale. Elle a en même temps ouvert aux Européens de l'Ouest les routes de l'Asie. Depuis la fin de l'époque romaine, des peuples venus des steppes s'étaient succédés, pénétrant à plusieurs reprises, plus ou moins profondément dans l'espace européen où plusieurs d'entre eux s'étaient implantés. Les Occidentaux ne s'étaient guère préoccupés de s'informer das causes de ces migrations et de leur llieu d'origine. La première campagne mongole en 1222 n'avait pas inquiété l'Occident. Il en fut autrement de la seconde, pendant laquelle les "Tartares" arrivèrent en Hongrie en 1237 et poursuivirent leur avance en direction de l'Ouest; mais cette menace s'estompa vers 1260.
Il fallut pour que les choses changent, que le danger se rapproche des terres franques du royaume latin d'Orient. C'est lorsque les Mongols menacent Antioche, en 1243, que l'on commence à s'émouvoir. Et c'est alors qu'apparaissent les ambassades, qui seront en même temps des voyages de découverte. Ce sont ces relations de voyage, les unes développées, les autres très brèves, qui sont présentées dans ce recueil. On y lira les témoignages suivants: l'émergence de l'image du Prêtre Jean chez Otton de Freising, la Relation de David (en deux versions), les renseignements donnés à Mathieu Paris par André de Longjumeau, l'Histoire des Tartares de Simon de Saint-Quentin, des lettres du gouverneur de Perse Eljigideï ou celle de Hülegü à Saint Louis, ou celle du connétable d'Arménie à des cousins francs. Tous ces documents antérieurs aux voyages de Marco Polo nous offrent un aperçu inédit en traduction française de la façon dont les occidentaux ont essayé de s'informer sur la civilisation et le monde mongols dans la deuxième moitié du XIIIe siècle.

Jean Richard, membre de l'Institut, professeur émérite de l'université de Dijon, est un spécialiste reconnu internationalement pour ses recherches sur les récits de voyages au moyen âge.

Texte français.