Book Series Recherches sur les Réceptions de l'Antiquité, vol. 11

Suites d’Homère de l’Antiquité à la Renaissance

Diane Cuny, Arnaud Perrot (eds)

  • Pages: approx. 372 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:3 b/w, 1 col., 4 tables b/w.
  • Language(s):French, English
  • Publication Year:2024


Pre-order*
  • € 110,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-60755-9
  • Hardback
  • Forthcoming (Aug/24)

Forthcoming
  • € 110,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE


BIO

Diane Cuny est maître de conférences (HDR) en langue et littérature grecques à l’Université de Tours (CESR).
Arnaud Perrot est maître de conférences en langue et littérature grecques à l’Université de Tours (CESR).
Ce volume, fruit d’une collaboration, internationale, réunit les contributions des meilleurs spécialistes de la matière homérique et de son devenir à travers le temps long (Antiquité, Moyen âge, Renaissance).

Summary

This book is the result of an international conference organized by the University of Tours in May 2021. It sets out to explore the notion of sequel in literature by examining the Homeric poems. While Gérard Genette evoked Homer in a considerable number of pages of his essay Palimpsestes, he however paid particular attention to forms of continuity from the front, from the back and from the sides, afterwards and sideways, which seem to make Homeric material the first victim of the cyclical additions that appear to constitute the ineluctable future of the great epics. In recent decades, however, these positions have been strongly nuanced and the time was ripe, therefore, for diachronic reflection on the validity of the notion of the ‘Homeric sequel’ by testing the meaning it has in various geographical and cultural contexts, from Antiquity to the Middle Ages and the Renaissance.

The authors of this volume contribute to the discussion of the literary concept of ‘continuation’ and offer a wide panorama of the poet's fruitful reception over time; they do so without neglecting the phenomena of transformation made possible by the survival of a mythology of Homeric origin which exists despite the absence of a direct reading of the Greek texts.


Issu d’un colloque international organisé par l’Université de Tours en mai 2021, cet ouvrage entreprend d’explorer la notion de suite en littérature en interrogeant sa pertinence d’application aux poèmes homériques. Si Gérard Genette a évoqué Homère dans un nombre considérable de pages de son essai Palimpsestes, il a cependant accordé une attention particulière à des formes de continuations par l’avant, par l’après et par les côtés qui semblent faire de la matière homérique la première victime des additions cycliques qui paraissent constituer le devenir inéluctable des grandes épopées. Néanmoins, ces dernières décennies, ces positions ont été fortement nuancées et les temps étaient mûrs pour une réflexion diachronique sur la validité de la notion de « suite d’Homère », en éprouvant la signification qu’elle peut revêtir dans des contextes géographiques et culturels variés, dans l’Antiquité, au Moyen Âge et à la Renaissance. Contribuant à la discussion du concept littéraire de « continuation », les auteurs réunis au sein de ce volume offrent également un vaste panorama de la réception féconde du Poète à travers le temps, sans négliger les phénomènes de transformation permis par la survivance d’une mythologie d’origine homérique en dépit de l’absence de lecture directe des textes grecs.

TABLE OF CONTENTS

Arnaud Perrot, Les suites d’Homère existent-elles ? Un essai d’introduction au colloque de Tours (10-11 mai 2021)

Diane Cuny, Présentation sommaire du volume

I. Continuer Homère dans l’épopée ancienne

Ariane Guieu-Coppolani, « Gerenios Hippota Nestor » : l’Iliade et l’Odyssée dans la tradition poétique des débuts de l’archaïsme

Giampiero Scafoglio, La « construction » du cycle épique comme antécédents et suites des épopées homériques

Jonathan Burgess, The Telegony as a Seeming Sequel of the Odyssey (or, The Odyssey’s Apparent Allusion to its Own Sequel)

Alice Béroud,  La Télégonie comme lecture des possibles de l’Odyssée : Circé, le nostos et la tentation de l’immobilité

II. Parcours et transformations des héros homériques

Silvio Bär, The Study of Transtextual Characters in Homeric Sequels: A Methodological Manifesto

Françoise Létoublon, Anténor et Théano : un complot dans la Guerre de Troie ?

Diane Cuny, « Lion, serpent, feu et eau ». Métamorphoses de Thétis d’Homère à Quintus de Smyrne

Charles Delattre, Voir l’aveugle Laocoon. Enjeux poétiques de la réécriture chez Quintus

III. Poursuivre Homère de l’époque impériale aux érudits byzantins

Jennifer Weintritt, “And the Will of Zeus was Fulfilled”: Prophecy and Seriality in the Epic Cycle and the Aeneid

Katerina Carvounis, Recalling and Reworking: Quintus’ Posthomerica as a sequel to the Iliad

Morgane Cariou, La fin comme modalité de renouveau dans La Prise d’Ilion de Triphiodore

Calum A. Maciver, Homer without Virgil (and Ovid): Erwartungshorizont and Late Antique Greek Epic

Dimitri Kasprzyk, La suite d’Homère dans deux déclamations de Choricios de Gaza (Or. X et XII)

Michel Casevitz, Note sur Homère chez les lexicographes

Georgia Kolovou, Le commentaire comme aggiornamento du texte homérique au XIIe siècle : quelques remarques sur le Commentaire d’Eustathe de Thessalonique sur l’Iliade

IV. Homère et ses intermédiaires de l’Antiquité à la Renaissance

Silvère Menegaldo, D’Homère à l’Histoire de la destruction de Troie par personnages (1452) de Jacques Milet. Une succession de mutations génériques à l’origine de la première tragédie (?) française

Sandrine Legrand, « … E por un poi qu’il ne la fiert. » – le couple Andromaque et Hector dans le Roman de Troie de Benoît de Sainte-Maure

Tine Scheijnen, Traces of Homeric characterisation in Middle English literature? The peculiar case of Hector’s death in the Seege or Batayle of Troye

Arnaud Perrot, « Quemadmodum Ulysses auribus cera obturatis… » Remarques sur une suite d’Ulysse sans Homère de la fin de l’Antiquité à la Renaissance

Postface. Suites numériques

Marianne Reboul, Comprendre comment on traduit Homère en France, du XVIe au XXe siècle

Planches