Book Series Bibliothèque de l'Ecole des Hautes Etudes, Sciences Religieuses , vol. 194

Le Dieu un : problèmes et méthodes d’histoire des monothéismes

Cinquante ans de recherches françaises (1970-2020)

Sylvio De Franceschi, Daniel-Odon Hurel, Brigitte Tambrun (eds)

  • Pages: 912 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2022


Pre-order*
  • € 115,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-60112-0
  • Paperback
  • Forthcoming (Sep/22)

Forthcoming
  • c. € 115,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE


Cinquante ans de recherches françaises sur l’histoire des monothéismes

BIO

Sylvio Hermann De Franceschi est directeur d’études à l’École pratique des hautes études et directeur du LEM. Ses recherches portent sur l’histoire des idées politiques et religieuses de l’époque moderne. Il a notamment publié Morales du Carême. Essai sur les doctrines du jeûne et de l’abstinence dans le catholicisme latin (XVIIe-XIXe siècle) (2018).

Daniel-Odon Hurel est directeur de recherches au CNRS et directeur-adjoint du LEM. Spécialiste d’histoire du monachisme européen à l’époque moderne, il s’intéresse en particulier à l’histoire des traditions bénédictines modernes et contemporaines et il a notamment publié Saint Benoît (2019).

Brigitte Tambrun est chargée de recherches au CNRS et directrice-adjointe du LEM. Ses recherches sont consacrées à l’étude de la transmission de la tradition platonicienne en Europe dans son rapport aux hétérodoxies antitrinitaires. Elle a notamment publié L’ombre de Platon. Unité et Trinité au siècle de Louis le Grand (2016).

Summary

Fondé au début de l’été 1969 et labellisé laboratoire associé du CNRS à partir du 1er janvier 1970, le Centre d’études des religions du Livre (CERL), dont est issu l’actuel Laboratoire d’études sur les monothéismes (LEM, UMR 8584), a été créé au tournant crucial des années 1960 et 1970, quand, sous l’impulsion du CNRS, le modèle du laboratoire, exporté depuis le champ des sciences exactes, se généralise pour favoriser l’essor d’investigations collectives également en sciences humaines et sociales.

Dans le vaste mouvement de restructuration de la recherche en cours dans la France d’après Mai 68, les sciences religieuses devaient prendre la place qu’elles méritaient. Les objectifs du CERL se sont alors définis essentiellement selon deux mots d’ordre : procéder à une étude comparative des trois monothéismes classiques (judaïsme, christianisme et islam) ; allier aussi rigoureusement que possible sciences des religions et histoire de la philosophie.

La mémoire collective du CERL a voulu retenir qu’il avait été conjointement fondé par Paul Vignaux (1904-1987), Georges Vajda (1908-1981) et Henry Corbin (1903-1978) – triade savante qui représentait les trois grandes religions du Livre. Henry Corbin a pourtant été l’unique architecte d’un projet dont Paul Vignaux a assuré la réalisation institutionnelle. Le présent ouvrage revient sur un demi-siècle de recherches françaises consacrées à l’étude non confessante des monothéismes.

TABLE OF CONTENTS

Sylvio De Franceschi, Daniel-Odon Hurel et Brigitte Tambrun : « Introduction »
Sylvio De Franceschi, « Histoire de la philosophie et sciences des religions. Les origines intellectuelles du CERL et le moment philosophique des années 1930 : Étienne Gilson, Alexandre Koyré et Jean Baruzi »
Sylvio De Franceschi : « Des religions du Livre aux monothéismes. Changement de paradigmes et continuités scientifiques dans un laboratoire de sciences religieuses (1970-2020) »

Origines et maîtres fondateurs

Pierre Lory (EPHE-PSL, LEM) : « Henry Corbin, entre philosophie et science des religions. »
Irene Caiazzo (CNRS-PSL, LEM) : « Paul Vignaux médiéviste. »
Paul Fenton (Sorbonne Université, LEM) : « Le rôle de Georges Vajda dans la reconstruction des études juives en France au XXe siècle. »
Sylvio De Franceschi (EPHE-PSL, LEM) : « Le Centre d’études des religions du Livre : l’esprit de l’institution. Genèse de l’identité scientifique d’une équipe de recherche en sciences humaines des années 1970 aux années 1990. »

Perspectives sur les monothéismes

Philippe Portier (GSRL-PSL, LEM) : « Monothéismes et laïcités. Autour des débats contemporains. »
Claire Soussen (Université du Littoral Côte d’Opale, CRHAEL/LEM-NGJ) : « Les études sur le judaïsme au CERL et au LEM. »
Mathieu Terrier (CNRS-PSL, LEM) : « Recherches sur les origines du Coran, entre herméneutique et histoire. »
Anna van den Kerchove (IPT, LEM) : « Les études sur la gnose et le manichéisme : le rôle de l’EPHE et du CERL/LEM. »
Simon Icard (CNRS-PSL, LEM) : « La mystique au CERL/LEM. »
Jean-Pierre Brach (EPHE-PSL, LEM) : « L’histoire des courants ésotériques : la naissance d’une spécialité ? »

Origines du christianisme et patristique

Pierluigi Piovanelli (EPHE-PSL, LEM) : « De la sémiotique au néo-historicisme. Le chantier des origines du christianisme à l’EPHE, au CANAL et au CERL/LEM (1972-2017). »
Jean-Daniel Dubois (EPHE-PSL, LEM) et Anne-Catherine Baudoin (Université de Genève) : « Des apocryphes du Nouveau Testament aux écrits apocryphes chrétiens. »
Florence Jullien (CNRS, CeRMI) : « Les christianismes orientaux. »
Alain Le Boulluec (EPHE-PSL, LEM) : « La patristique grecque à la croisée de plusieurs chemins. »
Michel-Yves Perrin (EPHE-PSL, LEM) : « Les études augustiniennes au LEM. »

Philosophies et religion

Olivier Boulnois (EPHE-PSL, LEM) : « Penser le monothéisme : le LEM et la philosophie de la religion. »
Philippe Hoffmann (EPHE-PSL, LEM) : « Les études néoplatoniciennes au Centre d’études des religions du livre en contexte. »
Catherine König-Pralong (EHESS, Centre Alexandre Koyré) : « Pour d’autres philosophies médiévales. L’histoire de la philosophie médiévale au CERL/LEM. »
Julie Brumberg (CNRS-PSL, LEM) : « La philosophie au LEM. »

Modernités chrétiennes

Daniel-Odon Hurel (CNRS-PSL, LEM) : « Du CERCOR au LEM : la progressive intégration du fait monastique dans l’historiographie du christianisme. »
Philippe Castagnetti (Université de Saint-Étienne, CERCOR) : « La canonisation à l’époque moderne. »
Annie Noblesse-Rocher (Université de Strasbourg, UR 4378) : « L’exégèse chrétienne médiévale et moderne au LEM : l’apport de Gilbert Dahan et de Bernard Roussel. »
Hubert Bost (EPHE-PSL, LEM) : « Les études sur le protestantisme au LEM. »
Sylvio De Franceschi (EPHE-PSL, LEM) : « L’entrée de la théologie catholique des époques moderne et contemporaine dans les territoires de l’historien. »