Book Series Instrumenta Patristica et Mediaevalia , vol. 69

L'ecclésiologie d'Anselme de Lucques (1036-1086) au service de Grégoire VII

Genèse, contenu et impact de sa "Collection canonique"

Andrey Mitrofanov

  • Pages: 339 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French, Latin
  • Publication Year:2015

  • € 100,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-55489-1
  • Hardback
  • Available
  • € 100,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-56889-8
  • E-book
  • Available


La monographie est dédiée à la doctrine d'Anselme de Lucques, l'évêque italien du XIe siècle, devenu le canoniste important et le participant actif de la querelle des investitures.

BIO

Andrey Mitrofanov a terminé ses études supérieures à l’Université de Saint-Pétersbourg en 2004. Il a défendu sa première thèse (candidat ès sciences historiques, 2007) dédiée aux conciles locaux de l'Italie tardo-antique sous la promotion de Galina Lebedeva, professeur de l’histoire byzantine. Il avait déjà publié une monographie dédiée à ce sujet : « Histoire des conciles en Italie (IVe-Ve siècles) », Moscou, 2006 (en russe). En 2010 parut sa deuxième monographie « Le droit de l’Église et sa codification à l’époque du Haut Moyen Age », Moscou, 2010 (en russe). En 2013 il a soutenu sa thèse de doctorat à l’Université catholique de Louvain à Louvain-la-Neuve sous la direction de Jean-Pierre Delville, professeur de l’histoire du christianisme, actuellement évêque de Liège. Aujourd’hui Andrey Mitrofanov est post-doctorant de l'Université de Fribourg (Suisse).

Review(s)

“This monograph (‘s) origins (…) are revealed by the overly detailed discussion of facts that are well-known and issues that arguably have been put to rest (…) That said, it provides a useful synthesis for a Francophile audience. Mitrofanov uses the contemporary narrative sources to good effect (…)” (Kathleen G. Cushing, in Francia- Recensio, 4, 2016)

« A.M. apporte ici un argument convaincant en faveur de l’attribution de la collection à Anselme, contre l’opinion exprimée par G. Fransen. » (Marie-Céline Isaïa, dans Le Moyen Age, 1, 2017, p. 176)

"(...) wer die vielfältigen Formen einer gregorianischen Ekklesiologie kennenlernen will, erhält einen facettenreichen Überblick." (Christof Rolker, in: Deutsches Archiv für Erforschung des Mittelalters, 73-1, 2017, p. 300-301)

« La lecture de ce livre ne fait que confirmer la valeur de la recherche, menée avec une méthode rigoureuse et un sens historique très sûr (...) Espérons que l’A. puisse continuer à nous offrir encore beaucoup de travaux de cette valeur ! » (Ugo Zanetti, dans Irénikon, XCI, 2018, p. 310)

« (…) ce travail (…) ouvre de nouvelles perspectives pour approfondir la genèse de cette collection canonique. » (Jean-Hervé Foulon, dans Cahiers de civilisation médiévale, 232, 2019, p. 525)

Summary

La monographie d’Andrey Mitrofanov traite de l’ecclésiologie d’Anselme, évêque de Lucques (1036-1086), considérée dans le cadre de la Réforme grégorienne et dans la perspective d’une comparaison avec la discipline générale de l’Église ancienne. La « Collection canonique » composée autour de 1083 et attribuée à Anselme de Lucques est un recueil de droit canonique, utilisé aux fins de la Réforme du pape Grégoire VII. Comme le montre l’auteur, l’idée de la monarchie pontificale était un élément principal et essentiel de l’ecclésiologie d’Anselme; or la vision anselmienne de l’Église exprimée dans ses œuvres s’appuyait sur les « Fausses Décretales » (IXe siècle). En outre, la discipline générale de l’Église ancienne – les canons des conciles tant locaux qu’œcuméniques – fournissait peu de ressources en accord avec cette conception. Comme le dit l'auteur, la contradiction entre l’ecclésiologie pontificale d’Anselme et la théorie byzantine de la pentarchie n’était que le résultat d’une adaptation différente des textes paléochrétiens.