Book Series Haut Moyen Âge , vol. 4

Études d'exégèse carolingienne: autour d'Haymon d'Auxerre

Atelier de recherches, Centre d'études médiévales d’Auxerre, 25-26 avril 2005

S. Shimahara (ed)

  • Pages: 312 p.
  • Size:160 x 240 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2007

  • € 30,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-52533-4
  • Paperback
  • Available
  • € 30,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-53774-0
  • E-book
  • Available


Review(s)

"Ce sont de tels travaux, d'« ateliers », qui bouleversent les idées reçues, proposent de nouvelle découvertes et suggèrent de nouvelles pistes." (B. Judic dans Le Moyen Âge, CXIV, 2008, p. 453)

"L'ouvrage est pourvu de tous les outils indispensables à une utilisation aisée et efficace: index des noms de personne, des noms de lieu et des manuscrits, index thématique, tableau des citations scripturaires, liste des œuvres d'Haymon actuellement connues, bibliographie, ressources électroniques pour l'exégèse carolingienne... Par-delà l'étude de l'œuvre du moine Haymon, cet ouvrage est donc un outil précieux pour qui s'intéresse à la production intellectuelle de l'époque carolingienne." (Michèle Gaillard, dans: Revue d'Histoire de l'Église de France, tome 97, 2011, p. 380-382)

 

Summary

L’interprétation juste de la Bible constitue l’un des principaux enjeux de la renaissance carolingienne. Révéler le sens du Livre, en partie déterminé par la tradition exégétique, revient à fournir aux réformateurs modèles et prescriptions. En cela, l’exégèse est une source majeure non seulement pour l’histoire culturelle, mais aussi pour l’histoire des représentations. Pourtant, les commentaires bibliques demeurent, aujourd’hui encore, peu utilisés par les historiens, en partie parce que les textes sont souvent inédits.
C’est à ces sources que s’attache le présent volume, rassemblant les contributions d’un atelier de recherches tenu à Auxerre les 25 et 26 avril 2005. Le champ balayé par ces études, centrées sur la figure d’un exégète carolingien majeur, Haymon d’Auxerre, est vaste : critique d’authenticité, examen de la tradition manuscrite, comparaison avec les sources et les contemporains du moine d’Auxerre pour comprendre la spécificité de sa pensée. Il en résulte une connaissance plus fine non seulement de l’exégèse du maître auxerrois, mais aussi des échanges entre lettrés carolingiens et de la postérité médiévale de leurs œuvres.