Book Series Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis , vol. 124

Stephanus de Borbone, Exempla

Tractatus de diversis materiis predicabilibus

Prologus - Liber primus. De dono timoris

J. Berlioz, J.L. Eichenlaub (eds)

  • Pages: 638 p.
  • Size:155 x 245 mm
  • Language(s):Latin, French
  • Publication Year:2002

  • € 325,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-04241-1
  • Hardback
  • Available


Review(s)

« Le Tractatus d’Étienne de Bourbon est sans doute l’un des plus intéressants recueils d’exempla que nous ait laissé le moyen âge, non seulement par son ampleur, mais surtout grâce à la personnalité de son auteur qui a semé son traité de nombreux souvenirs de son activité de prédicateur et d’inquisiteur… une source de premier ordre pour l’histoire de la pastorale au XIIIe siècle.»

(L.-J. Bataillon, in : Revue des sciences philosophiques et théologiques, 88, 2004, p. 210)

« fort savante et utile édition, dont on souhaite qu’elle continue et s’achève au plus vite. »

(J. Longère, in : Revue d’histoire de l’église de France, 89, 2003, p. 473)

« La présente édition […] est à tous égards satisfaisante et rendra aux historiens les services attendus. »

(J. Verger, in : Revue d’histoire ecclésiastique, 101, 2006, p. 237)

Summary

Le dominicain et inquisiteur Etienne de Bourbon (Belleville-sur-Saône, v. 1190/1195 – Lyon, v. 1261) composa à la fin de sa vie dans son couvent de Lyon le Tractatus de diuersis materiis predicabilibus, le plus important recueil médiéval de matériaux destinés aux prédicateurs. Etienne y propose en effet quelque trois mille récits (exempla), sans compter les nombreuses comparaisons empruntées au monde naturel et aux réalités de son temps. Il offre aussi des arguments d’ordre théologique et moral (rationes) et des citations (auctoritates).

Le Tractatus est organisé selon les dons du Saint-Esprit. Son auteur ayant été surpris par la mort, les deux derniers dons n’ont pas été traités. Mais l’ensemble de la vie chrétienne y est abordé puisque le premier don est consacré aux fins dernières, le deuxième au Christ, à la Vierge et à la miséricorde, le troisième à la pénitence et à ses œuvres, le quatrième aux péchés capitaux, le cinquième aux vertus de prudence, de tempérance et de force. Le sixième don aurait dû être consacré aux dogmes et aux articles de foi, et le septième à l’amour de Dieu

L’édition précédente (A. Lecoy de la Marche, Paris, 1877) était très abrégée puisque n’offrant que les récits personnels d’Etienne de Bourbon ou que celui-ci avait appris directement de ses contemporains. Ainsi, pour la première partie du traité, 15 % de la seule matière narrative fut éditée. Cette nouvelle édition est intégrale. Elle offre aussi pour chaque exemplum et chaque comparaison un résumé détaillé en français, et l’indication des sources et textes parallèles. Un index des matières permet de se repérer aisément dans les récits.

Ce volume propose l’édition, par J. Berlioz et J.-L. Eichenlaub, du prologue et de la première partie du traité, placée sous le don de crainte. Y sont traités : la crainte de Dieu ; l’enfer ; le purga­toire ; le jugement dernier ; la crainte de la mort, du péché, des périls présents. Y apparaissent 428 récits et comparaisons, empruntés aux sources les plus diverses, et témoignant de l'interaction entre une culture « populaire » et une culture lettrée, latine et cléricale.

TABLE OF CONTENTS

Stephanus de Borbone — Tractatus de diversis materiis praedicabilibus (prologus et prima pars) — ed. J. Berlioz, J.-L. Eichenlaub