Book Series Bibliothèque Augustinienne , vol. 4.3

Augustin d'Hippone

Contre les Académiciens

Contra Academicos

Anne-Isabelle Bouton-Touboulic (ed)

  • Pages: 660 p.
  • Size:115 x 165 mm
  • Language(s):French, Latin
  • Publication Year:2022


Pre-order*
  • € 64,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE


BIO

Anne-Isabelle Bouton-Touboulic est Professeur de langue et littérature latines à l'Université de Lille. Elle est co-directrice, avec Martien Dulaey, de la “Bibliothèque augustinienne”

Summary

The first surviving work of Saint Augustine, the Against the Academicians opens the Philosophical Dialogues of Cassiciacum, composed at the end of 386. Its main subject is the question of knowledge, dealt with by refuting the 'Academicians', the supporters of the New Academy who intended to propose a sceptical interpretation of Platonism. This dialogue is an exceptional testimony to the state of mind of the young Augustine, recently converted and marked by the influence of Neoplatonism, as well as a key to his forthcoming intellectual and doctrinal project. It also illustrates the critical reception of Cicero, one of the most famous defenders of the Academicians, making this work not only an important moment in Roman philosophy, but also an essential milestone in the history of ancient scepticism and beyond.

Volume 4/3 of the 'Bibliothèque Augustinienne’ offers a new translation, based on a revised Latin text, of the three books of the Against the Academicians. It includes an introduction that sheds light on the historical and philological, literary and philosophical context, and a commentary in the form of supplementary and infrapaginal notes. It is intended for readers of Augustine, as well as for all those interested in ancient philosophy and literature.


Première œuvre conservée de saint Augustin, le Contre les Académiciens ouvre les Dialogues philosophiques de Cassiciacum composés à la fin de 386. Son objet principal est la question de la connaissance, traitée à partir de la réfutation des « Académiciens », ces partisans de la Nouvelle Académie qui entendaient proposer une interprétation sceptique du platonisme. Ce dialogue est un témoignage exceptionnel de l’état d’esprit du jeune Augustin, récemment converti et marqué par l’influence du néoplatonisme, ainsi qu’une clé de lecture pour son projet intellectuel et doctrinal qui s’annonce. Il illustre également la réception critique de Cicéron, l’un des plus célèbres défenseurs des Néoacadémiciens, ce qui fait de cette œuvre non seulement un moment important de la philosophie romaine, mais aussi un jalon essentiel dans l’histoire du scepticisme antique et au-delà.

Le volume 4/3 de la ‘Bibliothèque Augustinienne’ offre une traduction nouvelle, sur la base d’un texte latin révisé, des trois livres du Contre les Académiciens. Il comporte une introduction qui en éclaire le contexte historique et philologique, littéraire et philosophique, et un commentaire sous forme de notes complémentaires et infrapaginales. Il s’adresse aux lecteurs d’Augustin, comme à tous ceux qui s’intéressent à la philosophie et à la littérature antiques.