Book Series Publications de la Société Internationale de Recherches Interdisciplinaires sur la Renaissance, vol. 5

La beauté de l’homme

Esthétique et métaphysique, de l’Antiquité à l’âge humaniste et classique

Florence Malhomme, Frédéric Vengeon (eds)

  • Pages: 348 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2024


Pre-order*
  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-60501-2
  • Paperback
  • Forthcoming (Mar/24)

Forthcoming
  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE


En prenant pour objet la beauté de l’homme, cet ouvrage entend réfléchir moins à la beauté elle-même qu’au sens de la beauté, par un dialogue entre théologie, philosophie, littérature et théorie de l’art.

Summary

Contrairement à la grandeur ou la dignité, la question de la beauté de l’homme n’a guère retenu l’attention des commentateurs. Trop souvent réduite à la seule beauté corporelle, elle est jugée secondaire, relevant de l’histoire sociale des apparences ou de l’esthétique. À l’inverse, le propos de cet ouvrage est de montrer que la beauté joue un rôle essentiel dans la dignification de l’homme, en s’appuyant sur les deux grandes traditions qui ont modelé l’idéal de perfection humaine jusqu’à l’âge classique : d’une part, le culte antique de la beauté, revivifié au Moyen Âge par la « Renaissance du xiie siècle » et magnifié à l’âge humaniste avec le développement des arts plastiques ; d’autre part, la tradition chrétienne dans laquelle l’homme, créé à l’image et selon la ressemblance de Dieu (Gn 1, 26), porte en lui une étincelle de la divine Beauté.

Ainsi entend-on réfléchir moins à la beauté elle-même qu’au sens de la beauté, par un dialogue entre théologie, philosophie, littérature et théorie de l’art. Se révèle alors toute la complexité de la question marquée par une tension constante entre recherche de l’idéal et paradoxes, beauté plastique et beauté vivante, beauté corporelle et beauté spirituelle, kalokagathie et théorie silénique de l’opposition entre extérieur et intérieur, beauté visuelle et beauté musicale, beauté de l’homme et beauté de Dieu.

TABLE OF CONTENTS

Frédéric Vengeon — Préface. L’homme au miroir de soi
Florence Malhomme — Introduction. Le sens de la beauté

Sylvie Perceau, Gabrièle Wersinger Taylor — Le bon au miroir du beau : une énigme esthético-éthique chez quelques auteurs grecs anciens
Anca Vasiliu — L’amitié ou la beauté du vivant. Notes sur Socrate et Agathon à la fin de la nuit du Banquet
Roland Meynet — « Que tu es belle ! Que tu es beau ! » (Ct 15-16)
Cédric Giraud — Miroir et épiphanie : la beauté de l’homme au temps de la « Renaissance du XIIe siècle »
Florence Malhomme — De l’homme noble à l’homme musical : beauté et perfection chez Richard Rolle
Frédéric Vengeon — L’homme au miroir du Christ, autoportrait humaniste
Annarita Angelini — La génération de la beauté humaine chez Léonard de Vinci
Laurence Boulègue — Beautés humaines. Variations autour de la kalokagathie platonicienne au tournant des Quattro- et Cinquecento
Pierre Caye — Le corps à la Renaissance. Force et beauté
Gaëtan Demulier — Le moi qui pense et qui veut comme image et semblance de Dieu ou la beauté de l’homme chez Descartes
Patricia Touboul — Définir la beauté du corps humain au XVIIe siècle : une entreprise paradoxale
Pierre Magnard — Éloge de la beauté

Bibliographie
Index des noms