Book Series GENERATION , vol. 1

Allaiter de l’Antiquité à nos jours

Histoire et pratiques d’une culture en Europe

Francesca Arena, Véronique Dasen, Yasmina Foehr-Janssens, Irene Maffi, Daniela Solfaroli Camillocci (eds)

  • Pages: 976 p.
  • Size:178 x 254 mm
  • Illustrations:62 b/w, 77 col.
  • Language(s):French
  • Publication Year:2022


Pre-order*
  • c. € 95,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-59652-5
  • Hardback
  • Forthcoming (Nov/22)
image/svg+xml
Open Access


BIO

Sous la direction de Yasmina Foehr-Janssens et Daniela Solfaroli Camilloci, et édité par :

Francesca Arena est historienne de l’époque moderne et contemporaine et actuellement Maître assistante à l’Institut Ethique Histoire et humanités à l’Université de Genève. Elle est spécialiste de l’histoire de la médecine et du genre. Ses derniers travaux portent sur l’histoire de la santé en contexte colonial.

Véronique Dasen est professeure d’archéologie classique à l’Université de Fribourg. Elle explore depuis de nombreuses années deux axes principaux de recherche, sur l’histoire du corps et des pratiques médicales et magiques, et sur l’histoire du genre et de l’enfant. Son approche est pluridisciplinaire et anthropologique, en privilégiant l’apport du discours des images et de la culture matérielle pour éclairer différentes facettes de l’Antiquité en dialogue avec les autres périodes historiques.

Yasmina Foehr-Janssens est professeure de littérature française médiévale à l’Université de Genève. Ses recherches portent sur le récit médiéval et la construction du genre dans la littérature médiévale. A partir des travaux menés sur l’histoire culturelle de l’allaitement, elle s’intéresse actuellement à la dimension politique des rapports entre humains et animaux et aux mises en scène des violences de genre. 

Irene Maffi est professeure d'anthropologie culturelle et sociale à l'Université de Lausanne. Elle est spécialiste du monde arabe et a mené des recherches dans deux domaines principaux : l'anthropologie politique et l'anthropologie de la reproduction et de la sexualité. Ses derniers travaux portent sur la santé et les droits sexuels et reproductifs en Tunisie ainsi que sur les logiques de genre présentes dans les savoirs des professionnels de la périnatalité en Suisse.

Daniela Solfaroli Camillocci est spécialiste d’histoire culturelle et religieuse pour l’époque moderne et professeure à l’Institut d’histoire de la Réformation de l’Université de Genève. Elle s’intéresse aux processus de communication des idées théologiques, aux conversions et à la mise en place des dispositifs d’encadrement religieux pour les foyers domestiques. Ses travaux portent sur l’anticléricalisme et la dissidence religieuse, l’histoire des femmes et du genre.

Summary

Aujourd’hui, l’allaitement est au centre des préoccupations des organismes internationaux, en ce qui concerne les soins destinés aux nouveau-nés et la santé des femmes. Ces questions occupent une place importante dans les débats autour de la maternité et du travail féminin. Mais les pratiques et les représentations de l’allaitement sont traversées par des tensions politiques, économiques et religieuses. Pouvons-nous éclairer les controverses par une mise en perspective historique large de leurs enjeux socio-culturels ? Faire l’histoire de l’allaitement en Europe est une manière de contribuer à une approche globale de la question de la reproduction. Emboîtant le pas aux recherches récentes sur la maternité, les quatre sections de cet ouvrage proposent les résultats d’une vaste enquête collective pluridisciplinaire et ouvrent des pistes pour une réflexion critique sur les enjeux actuels de la parentalité et de la reproduction. Les chapitres de ce volume associent les investigations historiques, anthropologiques et archéologiques à l’histoire de l’art et aux études littéraires. L’ouvrage présente également une riche documentation visuelle et des focus conçus comme outils pour la recherche, la divulgation scientifique et la didactique.