Book Series Recherches sur les Rhétoriques Religieuses , vol. 36

Boire sous l’œil de Gorgias

Un commentaire rhétorique du Banquet de Platon et du Banquet de Xénophon

Johann Goeken

  • Pages: 442 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2022

  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-59575-7
  • Hardback
  • Available
  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-59576-4
  • E-book
  • Available


Une approche rhétorique, qui renouvelle la compréhension de deux textes classiques, à savoir le Banquet de Platon et le Banquet de Xénophon

BIO

Johann Goeken est maître de conférences habilité à diriger des recherches. Il enseigne la langue et la littérature grecques à l’Université de Strasbourg.

Summary

Le Banquet de Platon et le Banquet de Xénophon constituent des sources inattendues et inexploitées sur la rhétorique et sur les liens qu’elle entretient avec le rite socioreligieux du banquet. Ils proposent deux points de vue différents et parfois opposés sur la rhétorique, et ils comportent tous les deux, contrairement à ce qui a été souvent dit, une vision critique des rituels de sociabilité. Platon et Xénophon réagissent, l’un comme l’autre, en fonction des réalités de leur temps et ils suggèrent, chacun à leur manière, que la rhétorique, sous certaines conditions, peut être un mode de convivialité, c’est-à-dire un outil intellectuel, un exercice d’apprentissage de la citoyenneté, un instrument de recherche, voire une étape vers la vérité. Dans les deux cas, la figure tutélaire et fascinante de Gorgias est convoquée, tantôt pour critiquer la rhétorique mortifère des sophistes qui constitue un obstacle au dialogue convivial, tantôt pour promouvoir un exercice constructif de la parole dans l’espace communicationnel et visuel que construit le symposion.

TABLE OF CONTENTS

SOMMAIRE
Préface
AVANT-PROPOS 

PREMIÈRE PARTIE – LE BANQUET DE PLATON : UN CONCOURS D’ÉLOGE 

INTRODUCTION 
1. La critique platonicienne de la rhétorique 
2. Platon et le banquet 
3. Socrate et Platon au banquet 
4. La rhétorique au banquet selon Socrate et Platon 
5. Pour une lecture rhétorique du Banquet de Platon 

I. DIALOGUE NARRATIF ET RÉCIT DE DISCOURS 
1. La performance du dialogue ou l’ἐπίδειξις d’Apollodore (172 a 1 – 174 a 2) 
2. Socrate et Aristodème en route pour espionner les sophistes (174 a 3 – 174 d 3) 
3. L’arrivée chez Agathon : premiers éloges et procès reporté (174 d 4 – 176 a 4) 

II. LE PROGRAMME RHÉTORIQUE DU BANQUET : une συνουσία διὰ λόγων 
1. La décision de limiter la boisson (176 a 4 – e 3) 
2. L’élimination de l’αὐλός (176 e 4-9) 
3. Le choix du discours d’éloge en l’honneur d’Éros (176 e 7 – 177 e 7) 
4. L’instauration d’un banquet rhétorique (177 e 8 – 178 a 4) 

III. UN CONCERT D’ÉLOGES DE L’AMOUR 
1. La rhétorique classique de Phèdre (178 a 5 – 180 b 8) 
2. Les distinctions de Pausanias (180 c 1 – 185 e 5) 
3. Éryximaque iatrosophiste (185 e 6 – 188 e 5) 
4. La rhétorique comique d’Aristophane (189 a 1 – 193 e 2) 
5. La rhétorique dramatique et gorgianique d’Agathon (193 e 2 – 197 e 8) 
6. Bilan de la première partie du concours rhétorique 

IV RHÉTORIQUE ET PHILOSOPHIE DE SOCRATE 
1. La tête de Gorgias (198 a 3 – c 6) 
2. Socrate critique la méthode des orateurs qui l’ont précédé (198 c 7 – 199 b 5) 
3. Socrate interroge Agathon (199 b 5 – 201 c 8) 
4. La rhétorique philosophique de Diotime (201 d 1 – 212 d 3) 

V. ALCIBIADE ET LES PARADOXES DE L’ÉLOGE 
1. L’arrivée d’Alcibiade (212 d 4 – 215 a 3) 
2. L’éloge de Socrate (215 a 4 – 222 b 7) 

VI. LA FIN DES ÉLOGES ET L’AVÈNEMENT AVORTÉ DU DIALOGUE 
1. Les réactions suscitées par le discours d’Alcibiade (222 c 1 – e 8) 
2. La suite programmée des éloges (222 e 8 – 223 a 9) 
3. Le début et la fin du dialogue (223 b 1 – d 13) 

CONCLUSION 
1. L’emprise de la rhétorique sur le Banquet platonicien 
2. Une nouvelle façon de critiquer la rhétorique 
3. L’absence relative de dialogue 
4. La critique platonicienne du banquet 
5. Le rôle de la rhétorique dans la quête philosophique 

DEUXIÈME PARTIE – LE BANQUET DE XÉNOPHON : ACTES OU DISCOURS ? 

INTRODUCTION 
1. L’autre Banquet 
2. Xénophon et la rhétorique 
3. Xénophon et le banquet 
4. Le Socrate de Xénophon au banquet 
5. Xénophon et la rhétorique de la conversation conviviale 
6. La rhétorique au banquet de Callias 

I. UNE DESCRIPTION PROBANTE D’ACTIONS LUDIQUES 
1. Une déclaration d’intention rhétorique (I, 1) 
2. Les circonstances du banquet de Callias 
3. Le déroulement du δεῖπνον chez Callias 
4. Le programme d’activités du συμπόσιον 
5. Regards et réflexions au banquet 
6. La pantomime finale (chapitre IX) 

II. L’HORIZON SOPHISTIQUE DU BANQUET CHEZ CALLIAS 
1. Les connexions sophistiques des convives 
2. Une rencontre sous le signe de la sophistique (I, 4-6) 
3. Boire comme Gorgias (II, 24-26) 
4. Le cas d’Antisthène 
5. La conquête de la parole 
6. L’instauration d’un concours d’ἐπίδειξις (III, 1-3) 
7. Le problème du silence (chapitres VI-VII) 

III. LES PRATIQUES RHÉTORIQUES DES CONVIVES 
1. Le προάγων (chapitre III) 
2. La περίοδος λόγων (chapitre IV) 
3. Le concours de beauté (chapitre V) 
4. L’ἐρωτικὸς λόγος de Socrate (chapitre VIII) 

CONCLUSION 
1. Une alternative au Banquet de Platon : des discours en acte 
2. L’influence rhétorique de Socrate : des actes de discours 
3. Un banquet dialogué 
4. La rhétorique comme outil du dialogue convivial 
5. Une vision critique et constructive du συμπόσιον 


ÉPILOGUE
Bibliographie 
Index des auteurs anciens et des principaux passages cités