Book Series Collection d'études médiévales de Nice , vol. 18

Les déserts de l’Occident

Genèse des lieux monastiques dans le sud-est de la Gaule (fin IVe - milieu VIe siècle)

Laurent Ripart

  • Pages: 541 p.
  • Size:170 x 240 mm
  • Illustrations:1 b/w, 3 maps b/w
  • Language(s):French
  • Publication Year:2021

  • € 65,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-59272-5
  • Paperback
  • Available
  • € 65,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-59273-2
  • E-book
  • Available


Cet ouvrage a remporté le Prix des Antiquités de la France de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres 2022.

BIO

Laurent Ripart est professeur d’histoire du Moyen Âge à l’Université Savoie Mont Blanc. Ses recherches portent sur le monachisme, le royaume de Bourgogne et l’histoire des Etats de Savoie.

Summary

Au cours du ve siècle, dans le sud-est de la Gaule, plusieurs ascètes entreprennent d’aménager des lieux monastiques sur des îles : à Lérins, Porquerolles, l’Ile-Barbe, la Cappe. Définissant ces établissements insulaires comme des déserts, ils entendent affirmer leur séparation avec le monde profane, consacrant par une rupture spatiale la rupture sociale inhérente au monachisme.

Relisant les données transmises par les documents écrits et exploitant les ressources de fouilles archéologiques parfois très récentes, ce livre étudie la genèse de ces lieux monastiques séparés, en y voyant la caractéristique majeure des expériences monastiques mises en oeuvre dans le sud- est de la Gaule aux ve et vie siècles. Il s’interroge tout d’abord sur le modèle de l’île-monastère, en reconnaissant l’influence de Jérôme de Stridon et de pratiques développées vers 400 dans l’archipel toscan. Il décrypte ensuite la formation des monastères dans les îles provençales et rhodaniennes, puis dans les villes où furent institués des établissements de vierges cloîtrées. Il présente enfin les grands textes monastiques rédigés dans l’espace rhodano- provençal dans la première moitié du vie siècle, en montrant qu’ils firent des traditions nées dans le sud-est de la Gaule une source majeure de la culture monastique occidentale.

TABLE OF CONTENTS

Introduction : Le monastère comme séparation spatiale : aux sources de la tradition monastique rhodano-provençale

Première partie. Les origines italiennes des déserts insulaires (fin IVe-début Ve siècle)

Chapitre I. De Jérôme de Stridon à Ambroise de Milan : naissance littéraire de l'érémitisme insulaire
Chapitre II. Les saints des îles ligures : Gallinara et  l’ermitage de saint Martin  
Chapitre III. Les déserts insulaires de l’archipel toscan  
Conclusion

Deuxième partie. Les déserts insulaires Provençaux et leurs prolongements Rhodaniens (Ve siècle)

Chapitre I. Le double monastère des îles d’Hyères
Chapitre II. Lérins : de la double communauté au monastère unique
Chapitre III. Les lieux monastiques de la vallée rhodanienne
Conclusion

Troisième partie. Les nouveaux modèles monastiques du début du VIe siècle 

Chapitre I. Les déserts forestiers des monastères jurassiens 
Chapitre II. La fondation d’Agaune : une rupture avec l’érémitisme
Chapitre III. Les recluses de la cité d’Arles  
Conclusion

Conclusion générale : La tradition monastique du sud-est de la Gaule : une source majeure de la culture monastique occidentale 

Bibliographie  
Indices
Tables