Book Series Alexander redivivus , vol. 13

Qui nous délivrera du grand Alexandre le Grand ?

Alexandre tourné en dérision de l’Antiquité à l’époque moderne

Catherine Gaullier-Bougassas, Hélène Tropé (eds)

  • Pages: 287 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:2 b/w
  • Language(s):French, Spanish
  • Publication Year:2022

  • € 85,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-59026-4
  • Paperback
  • Available
  • € 85,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-59027-1
  • E-book
  • Available


Alexandre le Grand et la dérision : rire d’une figure illustre du pouvoir

BIO

Catherine Gaullier-Bougassas est professeur de langue et de littérature médiévales françaises à l’Université de Lille et membre senior honoraire de l’Institut universitaire de France. Elle est l’auteur de nombreuses études sur la réception de l’Antiquité.

Hélène Tropé est maître de conférences HDR à l’Université de la Sorbonne nouvelle Paris III, spécialiste de la littérature espagnole des xvie et xviie siècles.

 

Summary

Bien que la dérision s’inscrive aux marges du corpus littéraire et artistique sur Alexandre, il existe une veine comique qui rabaisse le souverain le plus prestigieux de l’Antiquité, avec une tonalité joyeuse ou bien plus grave et accusatrice. Si elle ne cesse d’évoluer au fil des siècles tant le rire, l’irrévérence et la satire sont ancrés dans l’historicité, elle s’affirme, dans ses différentes incarnations esthétiques, comme un discours parallèle, un discours d’à côté, qui devient parfois un véritable contre-discours. L’objet de ce volume est ainsi d’entamer une analyse diachronique – qui n’a encore jamais été menée – des modes de dérision à l’encontre d’Alexandre et de ce qu’il incarne, de leurs significations et de leurs motivations. Comique divertissant, célébration paradoxale d’une icône de la royauté, satire politique de la mégalomanie et de l’autoritarisme, ou parodie révélatrice d’un rejet de conventions esthétiques et de leurs instrumentalisations politiques et culturelles : les écritures visuelles et textuelles de la dérision à l’encontre du grand Alexandre le Grand engagent tous ces aspects depuis l’Antiquité.

TABLE OF CONTENTS

Catherine Gaullier-Bougassas, Hélène Tropé, Qui nous délivrera du grand Alexandre le Grand ?

I. Les railleries d’adversaires et les limites de la dérision d’Alexandre

Patrizia De Capitani, Alexandre tourné en dérision dans la culture italienne du Moyen Âge et de la Renaissance

Diane Cuny, Alexandre et Diogène. Dérision, morale et humour

Margaret Bridges, Alexandre « enfant » face à Nicolas et Darius : variantes du rire au Moyen Âge anglais

Maureen Attali, Alexandre dupé dans la littérature rabbinique de l’Antiquité tardive : un compromis entre déférence et autocensure

Marcin Kurdyka, Alexandre dupé. Le conquérant macédonien dans la Chronica Polonorum de Vincent Kadłubek (début du XIIIe siècle)

II. Ironie, intentions satiriques et jugements des auteurs

Corinne Jouanno, « Alexandre le Petit ». Fragments d’un discours de dérision sur Alexandre dans la tradition anecdotique ancienne et à Byzance

Catherine Gaullier-Bougassas, Alexandre post-mortem et la dérision : des romans médiévaux aux premières traductions et adaptations françaises de Lucien de Samosate

Gilles Polizzi, Alexandre-Picrochole : variations d’un topos, de Thenaud à Rabelais (1517-1535)

Germán Redondo Pérez, Desmitificación y parodia de Alejandro Magno en la traducción castellana realizada por Juan de Aguilar Villaquirán del Diálogo entre Alejandro y Filipo de Luciano (1617)

Dominique Bertrand, Les glorieuses « rencontres » de Dassoucy dans sa dédicace à « l’Alexandre des Alexandres » : rire de Louis XIV ou rire avec Louis XIV ?

Florent Gabaude, Le mythe d’Alexandre le Grand tourné en dérision par Arno Schmidt au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale

Constantin Bobas, Fâcheux et / ou facétieux avatars du mythe et de l’histoire dans le film Alexandre le Grand de Théo Angelopoulos,

III. Burlesque, héroï-comique et parodie

Samuel Fasquel, Alexandre face à Diogène et Clitus. Quevedo et la caricature de l’empereur

Hélène Tropé, Un Alexandre de plus en plus tourné en dérision : de la comédie palatine de 1651 de Pedro Calderón Darlo todo y no dar nada (Tout donner et ne rien donner) à la comédie burlesque homonyme de Pedro Francisco Lanini Sagredo (1653)

Fernando Domenech, La Mojiganga de Alejandro Magno, de José de Cañizares, y la tradición burlesca

Catherine Dumas, L’abaissement d’Alexandre, ou la déconstruction burlesque du héros dans The Rival Queans de Colley Cibber (vers 1710)

Benoît Abert, La Mort de Bucéphale de Pierre Rousseau : la dérision par la discordance

Liliane Picciola, De la farce à la parodie : la métamorphose d’Alexandre en Sallemandre dans Alexandre le Grand ou Le Paysan Roi, de Henri-Jean Roullaud (1751)

Index