Book Series Haut Moyen Âge , vol. 30

Assassin des pauvres

L’Église et l’inaliénabilité des terres à l’époque carolingienne

Gaëlle Calvet

  • Pages: 358 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:2 b/w
  • Language(s):French
  • Publication Year:2019

  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-57793-7
  • Paperback
  • Available
  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-57794-4
  • E-book
  • Available


BIO

Agrégée et docteur en Histoire de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Gaëlle Calvet a mené ses recherches en s'appuyant sur l'anthropologie du don et la circulation des richesses dans les sociétés anciennes.

Review(s)

“Overall it is a convincing work that is skillfully composed around the limitations of the source material. The selected methodological approach of microhistorical analysis matches the highly localized debates well (…) With this book, an important contribution is made to the study of Carolingian political and intellectual culture. It demonstrates the impact of the debate about the circulation of land on the idea of the res ecclesiae and its significant contribution to the social ordines of the following centuries.” (Bastiaan Waagmeester, in Francia Recensio, 1, 2021)

“(…) this has a great deal to offer to anyone wanting to learn about the debates over church property that took place between 820 and 880.” (Ian Wood, in Early Medieval Europe, 30/2, 2022, p. 294)

Summary

Donnés à Dieu, les biens fonciers des églises sont réputés inaliénables et les personnes qui tenteraient de s’en emparer sacrilèges et excommuniées. Cependant, derrière un discours parfois très dur à l’encontre des spoliateurs, se cache une réalité des échanges beaucoup plus complexe. Le livre analyse la littérature de combat des clercs carolingiens à la lumière des pratiques foncières de l’époque. Entre les années 820 et 880, les traités visant à définir les biens ecclésiaux se multiplient, au moment même où le système des bénéfices mis en place un siècle plus tôt se voit bouleversé par les rapides mutations que connaît l’empire des Francs. La compétition pour les terres d’église révèle alors tout le jeu de hiérarchisation et de distinction d’une élite mise sous pression.

TABLE OF CONTENTS

Introduction

Chapitre I. Les spoliateurs, entre fiction et réalité

Chapitre II. Le legs du passé dans les représentations carolingiennes

Chapitre III. La circulation des bénéfices ecclésiastiques au prisme de la compétition

Chapitre IV. Au cœur des enjeux Les discours de défense des clercs carolingiens

Chapitre V. La plume et le glaive. Les stratégies de défense des clercs carolingiens et leurs conséquences

Conclusion Générale

Liste des abréviations

Sources

Bibliographie

Index des noms de personnes et de lieux