Book Series Corpus Christianorum Series Latina, vol. 3F

Cyprianus

De habitu virginum; Pseudo-Cyprianea I

Paul Mattei, Laetitia Ciccolini (eds)

  • Pages: 626 p.
  • Size:155 x 245 mm
  • Language(s):Latin, French
  • Publication Year:2016

  • € 350,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-55790-8
  • Hardback
  • Available


Review(s)

“We owe this remarkable book to two scholars who, in close cooperation, have lavished on these short works learning, industry, and exactness (...). (...)
This volume, to which justice can hardly be done in a short review, is a fine achievement (...)” (Michael Winterbottom, in The Journal of Theological Studies, 68, 2017, p. 779, 781)

« Travail remarquable que cet imposant volume du Corpus Christianorum. Tout le mérite en revient aux deux éditeurs, Laetitia Ciccolini et Paul Mattei qui ont pu bénéficier des travaux et de la science prudente de Pierre Petitmengin. » (Ignace Baise, dans Revue Bénédictine, 127/2, 2017, p. 393)

« C’est le cas de ce volume dont les introductions se distinguent par leur maîtrise, leur érudition et leurs qualités méthodologiques, et dont les textes sont appelés a devenir les éditions de référence. » (Camille Gerzaguet, dans Latomus, 77/4, 2018, p. 1139)

« On saura (...) gré à l’éditeur de son louable souci de précision (...).» (Cécile Lanéry, dans Archivum Latinitatis Medii Aevi, 76, 2018,  p. 359)

“Der vorliegende Band markiert einen weiteren, wichtigen Fortschritt gegenüber den veralteten kritischen Ausgaben Hartels und ist in jeder Hinsicht sehr zu begrüßen. Endlich wird mit der Neuedition von hab. uirg. die Lücke in den authentischen Schriften Cyprians geschlossen. Auch die Entscheidung, die Cyprianedition im CCL durch (weitere) pseudocyprianische Schriften fortzuführen, ist positiv zu werten. Die Sicherung dieser Texte aus dem unmittelbaren Umfeld Cyprians auf dem aktuellen editorischen Stand stellt der Erforschung des westlichen, insbesondere des nordafrikanischen Christentums vorkonstantinischer Zeit eine solide Textbasis zur Verfügung und verleiht ihr – wie auch der Cyprianforschung selbst – neue Impulse. Die geleistete editorische Arbeit ist angesichts der Fülle des Materials hoch anzuerkennen. Die editorischen Prinzipien werden jeweils explizit erläutert und transparent gemacht. Die Entscheidungen sind somit nachvollziehbar und plausibel, selbst wenn sie angesichts einer “multiplicité de critères” (261) im Einzelfall natürlich diskutiert werden können. Die ausführliche Dokumentation der Überlieferungslage zeigt die weite Verbreitung auch der pseudocyprianischen Schriften, die ihrerseits die Hochschätzung des karthagischen Märtyrerbischofs in Spätantike und Mittelalter widerspiegelt. Mit den Editoren bleibt zu hoffen, dass die Reihe mit weiteren Pseudocyprianea und Dubia fortgesetzt wird.” (Andreas Hoffmann, in Vigiliae Christianae, 72, 2018, p. 579)

“This book, beautifully produced by Brepols, well illustrates the very high standards that are regularly achieved in the editing of the Church Fathers, especially in the Francophone countries.” (Stephen P. Oakley, in Journal of Ecclesiastical History, 70, 2019, p. 144)

BIO

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Paris et agrégée de Lettres classiques, Laetitia Ciccolini est actuellement maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV). Ses recherches  se rapportent au martyre et à la littérature de controverse dans le christianisme latin ainsi qu’à l’histoire des textes paléochrétiens.

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud et agrégé des Lettres, Paul Mattei est professeur à l’Université Lumière (Lyon 2), conseiller scientifique de la collection « Sources chrétiennes » et membre de l’Academia Pontificia Latinitatis. Ses recherches portent surtout sur l'histoire des doctrines dans le christianisme latin (IIIe-Ve siècles). Il a publié plusieurs éditions et traductions de textes patristiques.

Summary

Des œuvres de Cyprien dont l’authenticité est assurée seul le De habitu uirginum restait inédit dans le CCSL. Au surplus, aucune édition critique n’en avait paru depuis celle autrefois procurée par Hartel (CSEL 3, 1, 1868).

Les Pseudo-Cyprianea forment pour leur part un vaste ensemble, divers par les dates et les sujets des opuscules qui le composent. Nous en donnons trois ici : le sermon De laude martyrii, simple « Stilübung », peut-être ; l’Ad Vigilium episcopum de Iudaica incredulitate, préface à la traduction latine (perdue) du Dialogue de Jason et Papiscus ; le De rebaptismate, traité sur le baptême des hérétiques, et qui combat l’anabaptisme. Notre choix se justifie d’abord par la chronologie : ces traités ne sont pas éloignés de Cyprien dans le temps (Rebapt. a même toutes chances d’avoir été écrit du vivant de l’évêque, et en Afrique, contre lui). Il s’explique aussi (notamment pour Laud. mart.) par leur appartenance à la tradition textuelle de Cyprien : là, cependant, Rebapt. se distingue. Ce sont des œuvres mineures, mais qui jettent un jour précieux sur l’époque et le milieu où vécut Cyprien, sur l’influence de celui-ci, un témoignage sur la production latine chrétienne au milieu du IIIe siècle.

TABLE OF CONTENTS

Cyprianus Carthaginensis (pseudo) — De habitu virginum ( CPL 40 ) — ed. L. Ciccolini

Cyprianus Carthaginensis (pseudo) — De laude martyrii ( CPL 58 ) — ed. L. Ciccolini

Cyprianus Carthaginensis (pseudo) — De rebaptismate ( CPL 59 ) — ed. P. Mattei

Cyprianus Carthaginensis (pseudo) — Celsi cuiusdam ad Vigilium episcopum de Iudaica incredulitate ( CPL 67° ) — ed. L. Ciccolini