Book Series Bibliothèque de la Revue d'histoire ecclésiastique , vol. 96

Les débuts de l’Institut supérieur de philosophie (Louvain) à travers la correspondance de Désiré Mercier avec le Saint-Siège (1887-1904)

Luc Courtois, Miloš Jačov

  • Pages: 132 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2013

  • € 40,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-54811-1
  • Paperback
  • Available


Ce livre présente une édition de la correspondance échangée entre Mercier et le Saint-Siège entre 1887 et 1904.

Summary

This is the edition of the correspondence between Mercier and the Holy See between 1887 and 1904, during the "crisis" where Mercier’s efforts to create an Institute developing a "open" Thomism were facing internal opposition in the University and was thwarted in Rome by "Roman" Thomists. The crisis would end with the departure of the Cardinal Mazzela from the Congregation of Studies and his replacement by Cardinal Sattoli. This correspondence is not known : preserved in the archives of the Secretariat of State, Section Belgium, in 1904, it escaped most surveys.


Il s’agit de l’édition de la correspondance échangée entre Mercier et le Saint-Siège entre 1887 et 1904, c’est-à-dire durant la période de "crise" où l’action de Mercier pour créer un Institut développant un thomisme "ouvert" est en butte à des oppositions internes à l’Université et est contrecarrée en haut lieu par des thomistes "romains". Cette crise ne finira qu'avec le départ du Cardinal Mazzela de la Congrégations des Études et son remplacement par le cardinal Sattoli. Cette correspondance n’est guère connue : conservée dans les archives de la Secrétairerie d’État, rubrique Belgique, à l’année 1904, soit bien après la clôture de l'affaire, elle a échappé à la plupart des enquêtes…

Luc Courtois est professeur à l’Université catholique de Louvain, directeur du Dictionnaire d’histoire et de géographie ecclésiastiques et membre du Comité de rédaction de la Revue d’histoire ecclésiastique.

Milos Jacob, docteur en histoire de l’Université de Rzeszów (Pologne), est un spécialiste de l’histoire des relations, notamment religieuses, entre l’Orient et l’Occident, plus spécialement entre l’Empire Ottoman et la République de Venise.