Book Series Bibliothèque de l'Ecole des Hautes Etudes, Sciences Religieuses , vol. 155

Dynamiques de conversion: modèles et résistances

Approches interdisciplinaires

B. Bakhouche, I. Fabre, V. Fortier (eds)

  • Pages: 196 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2012

  • € 60,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-54473-1
  • Paperback
  • Available
  • € 60,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-54479-3
  • E-book
  • Available


Summary

Cet ouvrage est issu des travaux sur la conversion menés au sein du Centre Interdisciplinaire d’Étude du Religieux (CIER), à la MSH de Montpellier. Certes on écrit beaucoup et on a beaucoup écrit sur cette thématique : le sujet présente en effet un intérêt majeur. Mais l’approche pluridisciplinaire a été l’occasion de soulever des questions et d’obtenir des résultats qui méritent d’être publiés. La combinaison des différentes approches disciplinaires qui se retrouvent au sein du Centre a permis de mieux appréhender le processus complexe que constitue la conversion dans ses expressions, ses enjeux, ses finalités et ses conséquences, de manière synchronique et diachronique.
Si le point de départ des réflexions s’appuie toujours sur les définitions courantes de la conversion — retour à l’origine (ou retour à soi) ou changement de pensée, mutation ou renaissance — la présente publication cherche à mettre l’accent sur l’analyse des dynamiques qu’induit, aux différents moments de l’histoire, la conversion retenue comme modèle. Il s’agit de considérer ces dynamiques non seulement dans le champ du religieux mais aussi en tant que la figure religieuse de la conversion a pu être, ou devenir, figure de pensée ou d’expression, posture sociologique ou éthique, dans d’autres domaines que le religieux : mythologique, laïc, politique, littéraire, artistique… En conséquence, la conversion a fourni un espace conceptuel à la théologie mais aussi à d’autres disciplines comme le politique, l’histoire, la littérature ou la psychanalyse… Enfin lorsque les modèles de la conversion, contaminés par ces autres champs, opèrent un retour sur le fait religieux, s’ouvre alors un questionnement particulier et peu étudié jusqu’à présent.
En effet les dynamiques de constitution, d’adhésion et de résistance à ces modèles touchent pratiquement à tous les aspects du domaine culturel et peut-être à l’assise même de la culture puisqu’elles interrogent les processus d’individuation et de communautarisation – processus opérant autant dans leur capacité transférentielle que dans leur rapport à une éventuelle transcendance. Les contributions, si elles s’inscrivent nécessairement dans un domaine et un champ méthodologique disciplinaires, réussissent à maintenir une ouverture interdisciplinaire, qui permet d’appréhender le phénomène étudié dans toute sa complexité.

Béatrice BAKHOUCHE est professeur de langue et littérature latines à l’Université Paul-Valéry Montpellier III
Isabelle FABRE est maître de conférence de langue et littérature françaises médiévales à l’Université Paul-Valéry Montpellier III
Vincente FORTIER est directeur de recherche du CNRS (UMR 5815 « Dynamiques du droit »)