Book Series Marcel Proust. Cahiers 1 à 75 de la Bibliothèque nationale de France , vol. 2

Cahier 71

SET

F. Goujon, Shuji Kurokawa, Nathalie Mauriac Dyer, Pierre-Edmond Robert (eds)

  • Pages:2 vols, 534 p.
  • Size:225 x 295 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2010

  • € 150,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-53253-0
  • Hardback
  • Available


Review(s)

"Cette publication est incontestablement prometteuse. Elle ouvre tout d'abord le champ à la publication d'autres brouillons d'écrivains. Elle renouvelle, également, les perspectives de la recherche proustienne."

(M. Vernet, dans Acta/Fabula, 19 janvier 2009)

"Cette édition [...] mérite les mêmes vifs éloges pour son exhaustivité, sa rigueur, sa présentation impeccable."

(Jean Milly, dans Bulletin Marcel Proust 60, 2010, p. 155)

Summary

Énigmatiquement intitulé « Dux », le Cahier 71 date de l’été et de l’automne de 1913. Proust vient à peine de remettre à Grasset les placards de Du côté de chez Swann qu’il bouleverse la suite de son roman en y introduisant un nouveau personnage appelé à jouer un rôle de premier plan : Albertine. « Dux » pose les premiers actes d’une tragédie de la jalousie : un geste câlin provoque le soupçon de saphisme, un demi aveu le cristallise, une vie commune se termine en catastrophe, par la fuite puis la mort (« Vénusté » ou Cahier 54, 2008). Insaisissable et multiple, « grande-Déesse du Temps », Albertine est le moteur et la métaphore d’une écriture multiple, foisonnante, profonde.