Book Series Texte, Codex & Contexte , vol. 6

Laurent de Premierfait

Laurent de Premierfait, "Livre de vieillesse"

Stefania Marzano (ed)

  • Pages: 218 p.
  • Size:160 x 240 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2009

  • € 30,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-52812-0
  • Hardback
  • Available
  • € 30,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-56101-1
  • E-book
  • Available


Review(s)

"Stefania Marzano has given us an important witness from the late Middle Ages about translation and French humanism and a great text of moral philosophy. It is a good starting point for further studies." (Sylvie Lefèvre, in: Speculum, vol. 86 (4), 2011, p. 1089)

Summary

Laurent de Premierfait (vers 1370-1418) a connu une brillante carrière de traducteur. De sa Champagne natale à la cour de Charles VI, cet érudit et fin latiniste fréquente les milieux humanistes de l’époque, participe à la vie littéraire de la cour avignonnaise, compose des vers latins qui font sa renommée. D’influents mécènes le protègent et lui commandent  des traductions de Boccace (De casibus virorum illustrium, Decameron) et de Cicéron (De senectute, De amicitia). Ces traductions s’inscrivent dans le sillage d’une politique culturelle visant à rendre accessible à un public seigneurial des textes jugés utilitaires; or, se révélant de véritables « best-sellers », ces textes seront à plusieurs reprises révisés, cités, voire utilisés à des fins de propagande tout au long du XVe siècle. Le travail de Stefania Marzano rend accessible pour la première fois le Livre de vieillesse (1405).  L’édition est établie sur la base du manuscrit BnF lat. 7789, exemplaire de présentation au duc de Bourbon, vraisemblablement autographe. Ce codex, qui présente une rare disposition bilingue comprenant à la fois l’original latin et le texte français, semble nous transmettre, et dans la forme et dans le fond, la théorie de la traduction d’un des intellectuels les plus connus de son époque.

 

Stefania Marzano, chercheur postdoctoral CRSH (Canada) – Université catholique de Louvain (Groupe de recherche sur le moyen français), est diplômée de l’Université McGill et s’intéresse à la réception européenne des « classiques » latins et italiens au XVe siècle. Sa thèse de l’Université de Toronto intitulée Édition Des cas des nobles hommes et femmes de Laurent de Premierfait (1400) est en cours de publication.