Book Series L'Atelier du Médiéviste , vol. 4

L'anglais médiéval

Introduction, textes commentés et traduits

L. Carruthers

  • Pages: 256 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:1997

  • € 18,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-50479-7
  • Paperback
  • Available


Review(s)

"On ne peut que recommander chaudement la lecture de cet ouvrage au chercheur issu d'une autre spécialité confronté à l'anglais médiéval et même au spécialiste qui y trouvera une lecture agréable et certainement l'un ou l'autre renseignement utile. Quant au non-spécialiste, il trouvera dans un seul livre une somme de connaissance qu'autrement il aurait dû puiser dans un grand nombre d'ouvrages différents." (Christian Peeters, Belgisch Tijdschrift voor Filologie en Geschiedenis, t.77, n°2, 1999, p.669-670)

"This is a well-conceived and well-executed handbook, interesting both in its own right and as indicating contemporary attitudes toward medieval English studies in Francophone countries. It and the ambitious series in which it appears deserve praise and consideration." (Lister M. Matheson, Speculum, October 2000, p.900-902)

Summary

Les historiens et les linguistes qui s'intéressent à l'Angleterre médiévale trouvent en abondance les textes vernaculaires de tout genre. Malgré l'immense importance du latin comme langue de l'érudition, de l'historiographie et de l'administration, nombreux sont les documents écrits en anglais qui nous sont parvenus. Le présent ouvrage en offre une sélection, en langue originale, accompagnée d'une traduction française, qui donnera au lecteur un aperçu de ces richesses. Ce manuel tente d'aider le chercheur, issu d'une autre spécialité, et donc étranger à l'anglais médiéval, à aborder un texte rédigé dans cette langue. [On acoutume de diviser le Moyen Age en deux périodes: celle du vieil anglais (dont les premiers textes datent du VIIIe siècle environ), et celle du moyen anglais (qui s'étend de 1100 à 1500). Ces désignations pratiques peuvent créer une fausse idée d'unité: en réalité, les Anglo-Saxons, tribus germaniques qui ont envahis la Grande-Bretagne après la chute de l'Empire romain, parlaient des dialectes variés qui sont à l'origine des divers accents régionaux encore entendus de nos jours. A peine le pays avait-il réussi à s'unir politiquement et à adopter la langue des West-Saxons comme standard écrit, qu'une nouvelle conquête -celle des Normands, qui imposèrent le français comme langue de la classe dirigeante- a contrarié toute tendance favorisant l'unité des dialectes. C'est ainsi qu'il faut attendre la fin du 14e siècle, quand le français n'est plus parlé couramment en Angleterre, pour voir émerger une véritable langue nationale.] Une quarantaine de documents choisis, en vieil et en moyen anglais, édités, traduits, commentés et annotés, illustrent le développement de la langue, tout en faisant apparaître l'évolution de l'histoire. [Les textes sont d'une grande variété: lois et ordonnances, chroniques, témoignages, pédagogie et didactique, hagiographie et sermons, exempla et recettes de cuisine, sans oublier quelques extrait