Book Series Textes, Etudes, Congres , vol. 30

Entre le cœur et le diaphragme

(D)écrire les émotions dans la littérature narrative et scientifique du Moyen Âge

Craig Baker, Mattia Cavagna, Grégory Clesse (eds)

  • Pages: xiv + 214 p.
  • Size:160 x 240 mm
  • Language(s):French, Italian
  • Publication Year:2019

  • € 35,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-39037-001-7
  • Paperback
  • Available


BIO

Craig Baker, professeur à l’ULB, Mattia Cavagna, professeur à l’UCLouvain, Grégory Clesse, chercheur au Thomas-Institut Köln

Summary

L’histoire des émotions a connu un essor très important dans les dernières années, comme en témoignent les nombreuses publications récentes et les projets de recherche en cours dans différentes universités d’Europe et des États-Unis. Ce volume a l’ambition de contribuer à la réflexion en croisant les approches de l’écriture scientifique et de l’écriture narrative au Moyen Âge. Dans la tradition médicale, cœur et diaphragme sont considérés comme des membra spiritalia. En contrôlant la chaleur circulant dans le corps, ils exercent une influence déterminante sur l’état émotionnel. Si d’un côté il est bien connu que la médecine médiévale se fonde sur la théorie des quatre humeurs constitutives du corps humain (sang, flegme, bile et mélancolie), en étroite relation avec la définition du tempérament, il faut aussi rappeler que celles-ci occupent une fonction de premier plan dans la réflexion sur l’amour et sur l’inspiration poétique. Au Moyen Âge, science et littérature parlent souvent la même langue et recourent aux mêmes concepts.

Cet ouvrage promeut un dialogue entre spécialistes de disciplines variées. Le parcours qu’il propose conduit tantôt aux traités scientifiques et aux compilations savantes largement diffusées au Moyen Âge, tantôt à la littérature édifiante, tantôt encore à la littérature épique et romanesque, tantôt enfin à la production lyrique. Au gré de ce cheminement, les interactions et les entrelacements entre les diverses traditions sont mis en lumière, au travers d’auteurs tels qu’Albert le Grand, Évrart de Conty ou Matfre Ermengaud. Autant d’angles d’approche, d’auteurs étudiés et d’œuvres interrogées qui enrichissent notre compréhension de la manière dont le Moyen Âge a perçu, pensé et exprimé les émotions.

Ce volume réunit les contributions de Camille Carnaille, Mattia Cipriani, Béatrice Delaurenti, Claire Donnat-Aracil, Isabelle Draelants, Jean-Marie Fritz, Anatole Pierre Fuksas, Amandine Mussou, Guillaume Oriol, Gioia Paradisi, Giovanna Perrotta.

TABLE OF CONTENTS

Présentation

Jean-Marie Fritz, Émotions sanguines ? Portraits de sanguin dans les textes latins et vernaculaires

Claire Donnat-Aracil, Les rivalités spirituelles dans la première Vie des Pères : entre mystique des affects et théorie des humeurs

Mattia Cipriani, ‘Si vero ex amore vel tristitia vel ira…’ : emozioni, sentimenti e stati d’animo nel Liber de natura rerum di Tommaso di Cantimpré

Isabelle Draelants, Pourquoi seul l’homme rit ? La topographie des émotons dans le commentaire et les questions d’Albert le Grand sur le De animalibus
 
Amandine Mussou, Le lièvre et la licorne : Honte et Peur de Guillaume de Lorris à Évrart de Conty

Béatrice Delaurenti, Deux approches savantes du rire : Nicole Oresme et Évrart de Conty

Anatole Pierre Fuksas, La vérité du roman et l’authenticité du sentiment amoureux d’après le prologue du Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes

Giovanna Perrotta, La physiologie de l’amour des monologues nocturnes dans Cligés et dans Jaufre

Camille Carnaille, Du contrôle des émotions : entre préservation du corps, moralité et enjeux chevaleresques

Gioia Paradisi, Les émotions de l’éros : d’Ovide aux arts d’amour français médiévaux

Guillaume Oriol, La palette émotionnelle des troubadours. Éléments de définition dans les citations du Breviari d’amor de Matfre Ermengaud

Index nominum