Book Series Patrologia Orientalis , vol. 224 (50.3)

L’hymnaire de Saint-Sabas (Ve-VIIIe siècle) : Le manuscrit géorgien H 2123

I. Du Samedi de Lazare à la Pentecôte

C. Renoux (ed)

  • Size:180 x 265 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2008

  • € 65,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • Ref.: 17140004
  • Paperback
  • Available


Review(s)

"Mit seinem Hymnaire de Saint-Sabas bietet Renoux eine gelungen Übersetzung aus dem georgisch überlieferten Schatz Jerusalemer Hymnenproduktion. (...) Sein Buch eröffnet somit dem westlichen Leser den Zugang zu den in Georgien edierten Originaltexten und lässt deren Bedeutung als wesentliche Quelle für die Rekonstruktion der jerusalemisch-palästinischen Liturgie und zugleich deren einstige Vielfalt deutlich erkennen." (Tinatin Chronz, in: Oriens Christianus, Band 95, 2011, p. 291-295)

Summary

Dès sa fondation en 483, le Couvent de Saint-Sabas s'est trouvé placé dans la dépendance de la liturgie grecque de la Ville Sainte : l’ordination sacerdotale de Sabas, premier higoumène de la Grande Laure, par l’évêque Sallustios de Jérusalem, et la dédicace par ce dernier de la première église du Couvent du désert de Judée, y ont implanté les textes grecs de la liturgie hagiopolite du Ve siècle. Traduits en géorgien par les moines qui s'y trouvaient déjà à cette époque, les hymnes du culte hiérosolymitain ont été conservés en cette langue par de nombreux manuscrits. Ecrit sur papyrus et parchemin, le H 2123 du IXe-Xe siècle, conservé à l’Institut des Manuscrits K. Kekelidze de Tbilisi, est le plus ancien témoin de l’hymnographie hagiopolite pascale, comme le manifestent ses liens avec la version géorgienne du Lectionnaire de Jérusalem  du Ve-VIIIe siècle, mais aussi le premier exemple d’une adaptation de cette hymnographie cathédrale à un contexte monastique.