Book Series Studia Humanitatis Rhenana, vol. 6

Gerson rhénan

Itinéraires culturels et circulation des textes dans l’Europe rhénane, XVe-XVIe siècles

Isabel Iribarren (ed)

  • Pages: approx. 655 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:3 b/w, 21 col., 48 tables b/w., 2 maps b/w
  • Language(s):French, English
  • Publication Year:2024


Pre-order*
  • € 125,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-61075-7
  • Hardback
  • Forthcoming (Jul/24)

Forthcoming
  • € 125,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE


A ground-breaking volume bringing together the latest research on the reception of Gerson’s work as a vantage point for apprehending European communication networks in the decades surrounding the invention of print.

BIO

Isabel Iribarren: Ph.D. (2001), University of Oxford, UK, is Professor of medieval Church History and Philosophy at Strasbourg University. She has published monographs and several articles on the Gerson’s poetry and spirituality, Durandus of St-Pourçain, the history of medieval Thomism and scholastic angelology.

Summary

Chancelier de l’Université de Paris, Jean Gerson (1363-1429) est surtout connu comme théoricien de la théologie mystique et par son action réformatrice au sein de l’Église pendant les années difficiles du Grand Schisme, où il joua un rôle de premier plan. Or si la carrière universitaire et l’action politique de Gerson font de lui un intellectuel parisien, l’évidence de la transmission manuscrite et imprimée désigne sans équivoque le Rhin supérieur comme la région où la diffusion des œuvres du chancelier a été la plus foisonnante. Intervenant à une échelle comparable à la diffusion manuscrite des œuvres de Thomas d’Aquin, le rayonnement de l’œuvre de Gerson a ceci de spectaculaire qu’il dépasse largement le milieu universitaire et qu’il se déploie en moins d’un siècle. Le paradoxe reste pourtant intact de pourquoi l’Allemagne, et non la France, s’impose comme le lieu de rayonnement de l’œuvre de Gerson dans des proportions aussi importantes quantitativement ? Pour répondre à cette question, l’étude de la réception de l’œuvre du chancelier ne peut pas faire l’économie d’une réévaluation de la tradition manuscrite et imprimée des 15e et 16e siècles à partir des témoins préservés dans les bibliothèques du Rhin supérieur. En privilégiant le cas de Gerson comme point d’observation, ce volume se propose de renouveler les perspectives de l’histoire intellectuelle et culturelle dans le long 15e siècle en focalisant sur l’histoire des textes, les conditions et les circonstances de leur transmission, afin de dresser une cartographie des réseaux de communication dans la région rhénane dans les décennies qui entourent l’invention de l’imprimerie.

TABLE OF CONTENTS

Isabel Iribarren (Professor of Medieval Church History, Strasbourg University): Introduction 

I. Modes de distribution de l’oeuvre de Gerson : la région rhénane et ses environs

1. Daniel Hobbins (Professor of Medieval History, University of Notre-Dame, Indiana) : « The Rhineland Network of Gerson’s Manuscripts »
2. Monica Brinzei (Senior researcher, IRHT, Paris) : « Jean Gerson’s Early Readers at the University of Vienna in the Time of Plague before Print »
3. Viviane Griveau-Genest (post-doctoral researcher on late-medieval Literature, IRHT, Paris) : « Marges bourguignonnes : chambre d’écho de l’espace rhénan ? Quelques jalons »

II. Canaux de transmission et communautés de lecteurs : maisons religieuses et collections des bibliothèques

4. Gilbert Fournier (CNRS researcher affiliated to the Albert-Ludwigs Universität Freiburg, Freiburg) : « Prolégomènes à l’étude de la réception de Jean Gerson à la chartreuse d’Erfurt. La première liste bibliographique et la théologie mystique »
5. Ueli Zahnd (Professor of the History of the Reformation, University of Geneva) : « Gerson parmi les Dominicains. Les manuscrits gersoniens dans les couvents du Rhin supérieur »
6. Giacomo Signore (doctoral student in Medieval textual history, EPHE, Paris) : « An unexpected copyist of Gersonian texts. Albert Löffler and the reception of Jean Gerson by Fifteenth-Century Basel Dominicans »
7. Isabel Iribarren (Professor of Medieval Church History at Strasbourg University) : « Gerson et la nouvelle spiritualité réformée : la réception rhénane du De laude scriptorum (1423) »
8. Jonas Hermann (doctoral student at the Department of Germanic Languages and Literatures, Harvard University), Racha Kirakosian (Professor of medieval Germanistik, Albert-Ludwigs Universität Freiburg) and Meret Wüthrich (doctoral student, Albert-Ludwigs Universität Freiburg)  : « Gerson in Freiburg – Library Holdings and Reception Histories »
9. Donatella Nebbiai (Emeritus senior researcher, CNRS and IRHT, Paris) : « La diffusion de l’oeuvre de Jean Gerson dans les bibliothèques d’Alsace au XVe siècle à travers le témoignage des manuscrits et des anciens inventaires »

III. Gerson dans l’histoire intellectuelle rhénane

10. Christophe Grellard (Professor of the History of medieval Philosophy, EPHE, Paris) : « La place de Gerson dans le Consolatorium timoratae conscientiae de Jean Nider »
11. Rudolf Schüssler (Professor of Medieval and Renaissance Philosophy, Bayreuth University) : « Gerson and Epicurus »
12. Maarten Hoenen (Professor of History of Ancient and Medieval Philosophy at the University of Basel) : « Jakob Wimpfeling, Jean Gerson, and Marsilius of Inghen. In Search of a Role Model for the Upper Rhine Region »

IV. La tradition imprimée

13. G. Matteo Roccati (Professor of Medieval French literature at Torino University) : « La tradition imprimée de l’œuvre de Gerson et le rôle des incunables rhénans »
14. Bénédicte Sère (Professor of Medieval History, University of Paris- Nanterre) « Traditions éditoriales et enjeux ecclésiologiques : les Oeuvres complètes de Gerson dans l’espace germanique »
15. Isabelle Fabre (Professor of Medieval French Literature, University of Paris-Nanterre) and Bénédicte Sère (Professor of Medieval History, University of Paris-Nanterre) : « Gerson lu par Wimpheling. L’incunable de Haguenau XV-G-24 »