Book Series Bibliothèque de l'Ecole des Hautes Etudes, Sciences Religieuses, vol. 196

Une quête tibétaine de la sagesse

Prajñāraśmi (1518-1584) et l’attitude impartiale (ris med)

Marc-Henri Deroche

  • Pages: approx. 665 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:30 b/w, 35 col., 18 tables b/w.
  • Language(s):French
  • Publication Year:2023


Pre-order*
  • € 100,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-60337-7
  • Paperback
  • Forthcoming (Apr/23)

Forthcoming
  • € 100,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE


BIO

Marc-Henri Deroche est docteur en études de l’Extrême-Orient (École Pratique des Hautes Études, Paris) et maître de conférences à l’Université de Kyōto (Japon) où il enseigne les études bouddhiques et tibétaines. Ayant séjourné régulièrement au Tibet et dans l’Himalaya, il est spécialisé dans l’étude de la littérature contemplative des « instructions spirituelles », théories et manuels de méditation, relevant tout particulièrement de la tradition des Anciens (Rnying ma pa).

Summary

Prajñāraśmi  (’Phreng po gter ston Shes rab ’od zer, 1518-1584), auteur tibétain dont le nom de plume sanskrit signifie « Lumière de Sagesse », vécut durant une période de crise politique et religieuse succédant à la pleine assimilation du bouddhisme indien par les Tibétains et précédant l’instauration du régime des Dalai Lamas. Traversant guerres civiles et conflits sectaires, il se distingua par une formation éclectique et la promulgation d’un message qui, centré sur l’idée de sagesse ou gnose, chercha à montrer l’unité des différentes traditions du bouddhisme au Tibet. Avec l’étude de sa vie et de son œuvre, ses grands textes sont ici présentés et traduits, notamment l’Ambroisie de l’étude, de la réflexion et de la méditation, et la Lampe qui illumine les deux vérités selon le Madhyamaka. Partant de l’histoire du monastère qu’il fonda dans la vallée des tumuli des anciens empereurs tibétains à ’Phyongs rgyas, l’étude de son héritage éclaire une filiation entre les renouveaux de l’école des Anciens (Rnying ma pa) durant la réunification du Tibet sous le Ve Dalai Lama (XVIIe s.), la nouvelle révélation de ’Jigs med gling pa (XVIIIe s.), et enfin la floraison du mouvement « impartial » (ris med, XIXe s.) avec la collection trans-sectaire du Trésor des instructions spirituelles.

À travers Prajñāraśmi, se dessine le portrait d’une quête tibétaine de la sagesse qui, conjuguant l’histoire des traditions, le discours philosophique, le yoga et la contemplation, visait à une liberté intérieure conçue au-delà de tout parti pris, « intention unique » des enseignements du Bouddha, ou, selon sa propre lignée de la Grande Perfection (Rdzogs chen), « sphère de la libération ».

TABLE OF CONTENTS

INTRODUCTION

PARTIE I. L’HOMME

1. PORTRAIT ET SOURCES
2. MAÎTRES SPIRITUELS ET CHEMINEMENT
3. ACTIVITES ET TRANSMISSION
 
PARTIE II. L’ŒUVRE

4. L’ŒUVRE DE PRAJÑĀRAŚMI
5. L’UNIFICATION DU BOUDDHISME AU TIBET SELON LES ÉTAPES DU DÉVELOPPEMENT DE LA SAGESSE : L’AMBROISIE DE L’ÉTUDE, DE LA RÉFLEXION ET DE LA MÉDITATION.
6. LA SAGESSE DU MILIEU: LA LAMPE QUI ILLUMINE LES DEUX VÉRITÉS, SUIVIE D’INSTRUCTIONS SUR LA CONTEMPLATION
7. L’ASPIRATION AUX VERTUS ET À LA SAGESSE DE TOUS LES VÉHICULES DU BOUDDHISME : LES SOUHAITS DES SŪTRAS ET DES MANTRAS
 
PARTIE III. L’HÉRITAGE

8. LA FILIATION DE ’PHYONG RGYAS DPAL RI 
9. LES RENOUVEAUX DE L’ÉCOLE ANCIENNE AUX XVIIe S. ET XVIIIe S
10. LA FLORAISON DU MOUVEMENT « IMPARTIAL » (RIS MED) AU XIXe S.

CONCLUSION
ANNEXES
BIBLIOGRAPHIE