Journal Les lettres romanes , vol. 73 3-4

Les lettres romanes - 73.3-4 (2019)

Écrire l’exil

  • Pages: vi + 246 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:8 b/w
  • Language(s):French
  • Publication Year:2020

  • € 44,50 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-58278-8
  • Paperback
  • Available
    • E-journal
    • Available


    Summary

    Intitulé Écrire l’exil, ce dossier est consacré à quelques cas exemplaires d’écrivains ou d’artistes ayant fait œuvre à partir de leur trajectoire d’exilé. L’enjeu est de cerner empiriquement le concept d’exil, d’en comprendre les ressorts et les modalités, d’en mesurer les enjeux et les effets. Il s’attache à rendre compte, non pas de la réalité de l’exil, mais de ses effets sur la création. Quels discours – littéraires, artistiques, philosophiques – suscite le sentiment de l’exil ? Comment est-il analysé par le biais de l’art ? Comment devient-il le ferment d’une invention singulière ?

    TABLE OF CONTENTS

    Jonathan Châtel et Pierre Piret
    Introduction

    Laetitia Saintes
    Formuler l’ineffable de l’exil : autour de Dix années d’exil de Germaine de Staël

    Nathalie Gillain
    Spectres de l’exil, incarnation du pouvoir. Victor Hugo à Jersey : les photographies de la proscription

    Jonathan Châtel
    Réflexions sur l’exil d’Henrik Ibsen

    Daniel Laroche
    Écrivains belges expatriés en France. Le cas de Norge

    Pierre Piret
    L’exil et la honte. Jean Genet et les Palestiniens

    Charline Lambert
    Inflexions politiques et trajectoires poétiques : les exils de Gherasim Luca et Radovan Ivsic

    Michel Lisse
    Scènes primitives des exils de Jacques Derrida

    Hubert Roland
    Exil historique, « exil intérieur » et création. Réflexion inspirée par la construction du personnage de Gottfried Benn dans Les Éblouissements de Pierre Mertens

    Varia

    Patrick Thériault
    Outrance et outrage poétiques chez le dernier Baudelaire : Les Amoenitates Belgicæ et le poème-caricature

    Laurent Robert
    Se marier (ou pas) : le mariage dans Rayons perdus de Louisa Siefert et Les Humbles de François Coppée

    Amaury Dehoux
    Indépendance et interdépendance dans les littératures francophones du Pacifique insulaire. L’exemple de Chantal T. Spitz et Déwé Gorodé

    Chiara Carraro
    La frontière : limen et paysage chez Marie Darrieussecq et Maylis de Kerangal

    Les Livres

    Les Libertins en campagne. Édition critique par Jacques Cormier (Jean-Claude Polet) – Alain Corbin, Jean- Jacques Courtine et Georges Vigarelllo (dir.), Histoire des émotions II. Des Lumières à la fin du XIXe siècle (Diana Mite-Colceriu) – Daniel Laroche, Une chanson bonne à mâcher. Vie et oeuvre de Norge (Ginette Michaux).