Book Series Philosophy in the Abrahamic Traditions of the Middle Ages , vol. 2

Moïse b. Sabbataï, lecteur juif du 'Livre des causes' et adversaire de la kabbale, en Italie, vers 1340

Jean-Pierre Rothschild

  • Pages: xii + 332 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Language(s):French, Hebrew
  • Publication Year:2018

  • € 110,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-57614-5
  • Hardback
  • Available
  • € 110,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-57615-2
  • E-book
  • Available


Un auteur inconnu et inédit, rare témoin de la rencontre de l’aristotélisme et du néoplatonisme, des sources juives et chrétiennes, dans la philosophie juive en Italie (1e moitié du XIVe s.).

Review(s)

« J.-P. Rothschild a réalisé un très beau travail d’érudition, riche d’informations, dense conceptuellement, écrit avec précision et élégance, sans lourdeurs ni recours à des formulations excessivement techniques. » (Alessandro Guetta, dans Revue des études juives, 178/34, 2019, p. 484)

“In conclusion, the nuanced, well-researched and extremely detailed study of Moses b. Sabbatai proves to be an interesting starting point for further studies on Jewish philosophy at the end of the thirteenth and beginning of the fourteenth century (…)” (Ellen de Doncker, in Mediterranea. International journal on the transfer of knowledge, 6, 2021, p. 207)

Summary

This previously unknown Hebrew writer is a unique witness of the blend of Aristotelianism and Neoplatonism as well as of Jewish and Christian sources in Jewish philosophy in Italy (first half of the 14th century).


Moïse b. Sabbataï (flor. 1340) reflète un moment du judaïsme italien exposé à la philosophie de Maïmonide, à sa lecture « mystique-intellectuelle » promue par Juda de Rome, à l’héritage thomiste, à la réflexion dantesque sur la langue et les langues, à la découverte de la kabbale. Il est aussi un penseur cohérent et original dans sa démarche.

Le Livre des causes, opuscule néoplatonicien traduit trois fois en hébreu dans les décennies précédentes, lui fournit le support d’une méditation intense de l’omniprésence de la causalité divine dans le monde créé ; que cette cause soit d’une unité parfaite et au plus près de sa création l’oppose aux kabbalistes dont il partage la sensibilité néoplatonicienne mais qu’il veut enfermer dans un dilemme : si les sefirot sont en Dieu, elles détruisent son unité ; si extérieures à lui, il crée par leur intermédiaire, ce qui est également inacceptable. Il a laissé une homélie sur l’unité hors du temps de la création ; un traité contre les erreurs des rationalistes, kabbalistes et astrologues ; des notes critiques contre Thomas d’Aquin et son propre maître sans doute, Juda de Rome ; un poème métaphysique. Ces textes sont édités pour la première fois, introduits, traduits et annotés.

TABLE OF CONTENTS

Introduction

  • I. La philosophie et la pensée juive en Italie à la fin du XIIIe et au début du XIVe siècle
  • II. L’utilisation du Livre des causes par les penseurs juifs d’Italie
  • III. Moïse ben Sabbataï
  • IV. Justifications de la présente étude

Dieu n’agit pas dans le temps. Explication de psaume 119, 126

  • Présentation
  • Traduction
Dieu n’agit pas dans le temps. Explication du psaume 119, 126. – Édition critique du texte hébreu

Ša‘arēy ṣedeq

  • Présentation
  • Traduction abrégée
Scripta minora

  • I. Moïse ben Sabbataï annotateur du Sēfer bēn porāt de Juda de Rome.
  • II. Les notes aux extraits du commentaire de Thomas d’Aquin sur le Liber de causis traduits par Juda de Rome.
  • III. Le Šīr ‘ēden ha-ḥayyīm, un poème théologique sur la connaissance et sur l’éloignement de Dieu
  • IV. Les degrés de l’existence (manuscrit de Strasbourg, Bibliothèque Nationale et Universitaire 4005, f. 3rv).
Appendice A. Le Livre des causes : traduction du latin à l’hébreu par Juda de Rome et sa traduction française.

Appendice B. Les prologues de Juda de Rome à sa traduction du Liber de causis.

  • I. Premier poème
  • II. Second poème
  • III. (Apparat des sources)
  • IV. Traduction

Appendice C. Les citations faites par Moïse b. Sabbataï du De esse et essentia de Gilles de Rome

  • I. Éd. Hocedez, p. 1, prop. 1
  • II. Éd. Hocedez, p. 3, l. 24-p. 4, l. 4
  • III. Éd. Hocedez, p. 6, l. 17-19
  • IV. Éd. Hocedez, p. 9, l. 5-11
  • V. Éd. Hocedez, p. 15, prop. 4
  • VI. Éd. Hocedez, p. 17, l. 2-17
  • VII. Éd. Hocedez, p.1 8, l.12-p.19, l. 11

Appendice D. Un élément du commentaire de Gilles de Rome au Livre des causes traduit en hébreu et inséré en marge d’une copie de la traduction du Livre des causes avec des extraits du commentaire de Thomas d’Aquin, due à Juda de Rome

Appendice E. Glossaire des termes philosophiques employés par Moïse b. Sabbataï

Bibliographie

  • Auteurs et textes anonymes anciens et médiévaux
  • Études de chercheurs contemporains

Index

  • I. Index des auteurs et textes anciens et médiévaux
  • II. Index des chercheurs contemporains
  • III. Index des manuscrits
  • IV. Index des notions
  • V. Index des citations scripturaires