Book Series Europa Humanistica : Du manuscrit à l'imprimé , vol. 2 (EH 13)

Le Théocrite de l’humaniste Marcus Musurus

Avec l’édition critique des Idylles XXIV-XXVII de Théocrite

Luigi Ferreri

  • Pages: 182 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:5 col.
  • Language(s):French, Greek
  • Publication Year:2014

  • € 85,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-55300-9
  • Hardback
  • Available


Étude d’un petit recueil de certaines idylles et épigrammes de Théocrite récemment découvert avec l’édition critique des idylles XXIV-XXVII du même auteur.

BIO

Né dans le Sud de l’Italie en 1972, Luigi Ferreri est enseignant dans un lycée de Rome. Ses recherches portent sur la philologie classique (grecque et latine) et la philologie humaniste, avec un intérêt particulier pour l’histoire des textes et des traditions manuscrites. Il a publié pour les Edizioni di Storia e Letteratura (Rome) en 2007 une monographie sur l’histoire de la Question homérique et en 2012 l’édition critique avec commentaire du De rebus per epistolam quaesitis d’A. G. Parrasio. Une monographie sur l’humaniste Marcus Musurus est en cours d’impression pour la collection Europa Humanistica (canal historique) de Brepols.

Review(s)

« (…) le résultat est que ce « petit livre » recèle de véritables trésors concernant l’histoire passionnante du texte de Théocrite, et ses apports ne peuvent plus être ignorés des futurs éditeurs du corpus  heocriteum en ce qui concerne notamment les idylles XXIV-XXVII et les épigrammes. C’est l’un des meilleurs travaux concernant l’histoire du texte de Théocrite qui doit figurer dignement aux côtés de Wilamowitz et de Gallavotti. » (Christophe Cusset, dans Aitia, 7/1, 2017, p. 4)

Summary

Depuis quelques années on connaît l’existence d’un petit recueil de certaines idylles et épigrammes de Théocrite. Ce recueil, étudié pour la première fois dans le livre, est important à double titre, d’abord parce qu’il a été copié par l’un des plus grands philologues grecs de la Renaissance, Marc Mousouros, ensuite parce qu’il offre l’occasion d’étudier à nouveaux frais l’histoire du manuscrit Patauinus perdu de Théocrite, enfin parce qu’il permet d’établir une nouvelle édition critique des idylles XXIV-XXVII de Théocrite. En effet, ce manuscrit perdu est la source de certaines idylles et des épigrammes dans leur ensemble, publiées pour la première fois dans les deux éditions de Théocrite parues en 1516, à quelques jours d’intervalle, celle de Frosino Bonino et celle de Zacharie Calliergis.

L’étude de Luigi Ferreri se compose de deux parties. La première partie se compose de quatre chapitres. Après un premier chapitre présentant le recueil de Mousouros, le deuxième chapitre analyse l’ensemble des témoignages sur le Patauinus. Le troisième chapitre rend compte des études sur ce manuscrit perdu depuis la moitié du XIXe siècle jusqu’à nos jours ; le quatrième et dernier chapitre prend en considération certains problèmes posés par l’établissement du texte de Théocrite par Mousouros, en formulant, d’autre part, des hypothèses sur les relations de ce texte avec le Patauinus.

La seconde partie est consacrée à l’édition critique des idylles XXIV-XXVII avec un commentaire.