Book Series Haut Moyen Âge , vol. 19

Aux origines de l’identité urbaine en Europe centrale et nordique

Traditions culturelles, formes d’habitat et différenciation sociale (VIIIe – XIIe siècles)

Sébastien Rossignol

  • Pages: 402 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:23 b/w
  • Language(s):French
  • Publication Year:2013

  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-54781-7
  • Paperback
  • Available
  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-55840-0
  • E-book
  • Available


Cette publication étudie les conceptions d’un habitat à caractère urbain dans les territoires de l’Europe centrale et nordique situés à l’extérieur des anciennes provinces romaines avant la période de transformations sociales et démographiques du Moyen Âge central.

Review(s)

"It will only be through such hearty scholars like Rossignol that we shall ever begin to bridge the linguistic and historiographical gaps that continue to hinder a truly pan-European history of the Middle Ages. We can only look forward to more trans-national, comparative work like this from Rossignol, and hopefully from many others. (...) all will benefit from considering its rich and nuanced methodology, inclusive and integrative as it is not only of geographical and cultural categories but also in its use of literary, archaeological, social science theory, cultural discourse theory approaches." (Joseph P. Huffman, in: Francia-Recensio, 2014/4, http://www.perspectivia.net/content/publikationen/francia/francia-recensio/2014-4/MA/rossignol_huffman)

« Ce livre apporte une contribution bienvenue à l’étude de l’urbanisation médiévale (…) Sébastien Rossignol a mené à bien un travail impressionnant, comparatif géographiquement, tout en utilisant des sources écrites ainsi qu’archéologiques. » (Nora Berend, dans les Cahiers de Civilisation Médiévale, 59/235, 2016, p. 327)

Summary

Y a-t-il eu un habitat à caractère urbain dans les territoires de l’Europe centrale et nordique situés à l’extérieur des anciennes provinces romaines avant la période de transformations sociales et démographiques du Moyen Âge central? Bien que cette question ait préoccupé de nombreuses générations de chercheurs, les réponses proposées sont restées ambiguës. Cette étude reprend le dossier en abordant le problème du point de vue des auteurs médiévaux: avait-on, lors des siècles précédant les transformations accompagnant la fondation de villes nouvelles aux XIIe et XIIIe siècles, une conception d’un habitat urbain? Avait-on conscience d’une particularité, d’une qualité, d’une identité urbaine? Les recherches archéologiques des dernières décennies invitent à une reconsidération de l’habitat et du mode de vie des populations du haut Moyen Âge. Seule, cependant, une approche interdisciplinaire permet d’illustrer pourquoi le processus d’urbanisation, en tant que phénomène culturel, était le résultat d’interactions constantes entre traditions culturelles, formes d’habitat et différenciation sociale.