Book Series Histoires de famille. La parenté au Moyen Age , vol. 15

La parenté hagiographique (XIIIe-XVe siècle)

D'après Jacques de Voragine et les manuscrits enluminés de la 'Légende dorée' (c.1260-1490)

Chloé Maillet

  • Pages: 408 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:25 b/w, 15 col., 27 tables b/w.
  • Language(s):French
  • Publication Year:2014

  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-54467-0
  • Paperback
  • Available
  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-56074-8
  • E-book
  • Available


Review(s)

"Il libro di Chloé Maillet si rivela una lettura estremamente stimolante, che propone prospettive non sempre ovvie, all'incrocio tra storia letteraria, studi antropologici e sociali e iconografia, attraverso l'analisi di alcuni testi fondamentali per la cultura europea e il confronto con le scelte iconografiche nell'ambito della produzione libraria negli ultimi secoli del Medioevo." (Giovanni Paolo Maggioni, in: Sehepunkte, 15 (2015), nr. 10)

Summary

L'ouvrage de Chloé Maillet nous plonge au cœur d'une parenté bien extraordinaire : des femmes se travestissent, des hommes sont enceints, des moines maternent, des pères allaitent leur enfant, des époux pratiquent la chasteté conjugale, des jeunes filles vierges sont barbues, des fils égorgent leurs parents, des mères font des avances à leur fils, tuent leur propres enfants ou les mangent, etc. Cette parenté troublée, déviante, inversée, ou fantasmée est celle des saints et des saintes de l'Occident médiéval que l'auteure nomme la "parenté hagiographique" qui vient s'ajouter et se combiner à la parenté charnelle, à la parenté baptismale, à la parenté spirituelle et à la parenté divine. En s'appuyant pour l'essentiel sur la confrontation entre le texte de La Légende Dorée de Jacques de Voragine et les images de trente-sept manuscrits enluminés produits entre la seconde moitié du XIIIe siècle et la fin du XVe siècle de ce remarquable légendier qui connaît une immense diffusion dans toute l'Europe, Chloé Maillet nous livre une stimulante réflexion sur les fondements de la parenté médiévale et sur l'ensemble des liens sociaux qui la composent car les qualités des saints et des saintes révèlent et construisent l'idéal de la société qui a produit ces modèles.

Didier Lett