Book Series Europa Humanistica : Humanistes du bassin des Carpates , vol. 2 (EH 14)

Humanistes du bassin des Carpates

II. Johannes Sambucus

Gabor Almasi, Farkas Gábor Kiss

  • Pages: 291 p.
  • Size:156 x 234 mm
  • Illustrations:11 b/w
  • Language(s):French
  • Publication Year:2015

  • € 90,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-53162-5
  • Hardback
  • Available


Cet ouvrage présente les pièces liminaires des œuvres transmises ou publiées par les soins de Johannes Sambucus (1531-1584), au nord-ouest de la Hongrie ancienne.

Review(s)

“This volume (…) gives exceptional insight into Johannes Sambucus’s (1531–84) philological activity. (…) This work can be interpreted as an instructive case study on the different, frequently contradictory roles of an early modern scholar.” (Gábor Förköli, in Renaissance Quarterly, 69/2, 2016, p. 643-644)

Summary

Cet ouvrage présente les pièces liminaires des œuvres transmises ou publiées par les soins de Johannes Sambucus (1531-1584), érudit hongrois, fils du maire de la ville prospère et cosmopolite de Trnava, au nord-ouest de la Hongrie ancienne. Parcourant l’Europe pendant une durée inhabituelle de vingt-deux ans, il passa son temps à constituer une immense bibliothèque de manuscrits grecs et latins. Ce fonds devint sans doute la plus grande bibliothèque privée de manuscrits en Europe centrale et orientale. Bien avant son installation à la Cour impériale de Vienne, il s’était taillé une solide réputation de lettré après la publication de son splendide livre d’Emblemata, issu des presses de Plantin qui allait devenir son principal éditeur. Bien qu’il fût officiellement historiographe de l’empereur, son intérêt principal se tournait vers la publication des trésors uniques de sa bibliothèque. Il prit part à la publication de trente-deux auteurs classiques, byzantins et néo-latins où l’on retrouve des éditions marquantes d’Aristénète, de Diogène Laerce, de Pétrone, de Plaute ou de Janus Pannonius. Il contribua aussi  aux premières éditions de certains textes de Gémiste Pléthon, d’Hesychius, de Nonnus ou de Stobée. Son travail de philologue est analysé dans une ample introduction en contrepoint de l’édition des pièces liminaires.