Book Series Sous la Règle de saint Augustin , vol. 12

Jacques de Vitry

Histoire orientale. Historia orientalis

  • Pages: 549 p.
  • Size:140 x 210 mm
  • Language(s):French, Latin
  • Publication Year:2008

  • € 50,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-52521-1
  • Paperback
  • Available
  • € 50,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-57402-8
  • E-book
  • Available


Review(s)

"Par son Historia orientalis, Jacques de Vitry fournit un témoignage de premier ordre sure les relations entre Orient et Occident. [...] Il est heureux que cette oeuvre de Jacques de Votry, chanoine régulier d'Oignies, ait trouvé place dans l'excellente collection 'Sous la règle de saint Augustin' dont le but est de publier des textes médiévaux issus du milieu canonial."

(D. Misonne, dans Revue bénédictine 119, 2009, p. 444)

"Il faut souligner le grand mérite de l'éditeur d'avoir proposé une traduction française, qui offre un accès plus aisé au texte. Les trois cartes proposées sont également fort utiles. [...] Désormais, les chercheurs peuvent utiliser, dans une édition fiable et accessible, un texte qui est une source essentielle pour l'histoire du Proche-Orient médiéval."

(Christine Gadrat, dans Bibliothèque de l'École des Chartes 166, 2008, p. 627)

Summary

Sur les relations complexes et riches entre Occident et Orient, l’Historia orientalis fournit un témoignage de premier ordre. Composée entre 1216 et 1227 par Jacques de Vitry, alors évêque d’Acre, elle déploie une riche documentation sur l’histoire de Jérusalem et des Lieux saints jusqu’en 1215 et présente le regard privilégié d’une grande personnalité latine, à la fois homme d’Église, de lettres et d’action, sur les trois premières croisades, les établissements latins en Terre sainte, la fondation de l’islam, l’histoire des divers peuples et communautés religieuses d’Orient, la faune et les particularités naturelles des régions environnantes.

A mi-chemin entre l’histoire et le récit de voyage, l’ouvrage est tiraillé entre la formation augustinienne de son auteur et la découverte de mondes nouveaux, irréductibles aux schémas anciens. Dans le prolongement des Lettres, publiées dans la même collection, l’Historia orientalis de Jacques de Vitry attire l’attention par son ton pessimiste et désabusé : comme si le désordre des événements et la déception devant les revers obligeaient l’auteur à s’interroger sur le sens de l’histoire.

La présente édition s’appuie, à travers l’editio princeps de 1597, sur un manuscrit presque contemporain de l’auteur, confronté à dix des cent-vingt-quatre témoins conservés de cette œuvre à l’immense succès, mais devenue presque inaccessible.