Book Series Collection d'études médiévales de Nice , vol. 5

Prêcher la paix et discipliner la société

Italie, France, Angleterre (XIIIe-XVe siècles)

R.M. Dessi (ed)

  • Pages: 464 p.
  • Size:170 x 240 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2005

  • € 50,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-51831-2
  • Paperback
  • Available
  • € 50,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-53726-9
  • E-book
  • Available


Review(s)

"L'élégant équilibre franco-italien et l'abondance de la matière présentée apportent une très belle contribution à la réflexion sur les discours et les pratiques de paix au bas Moyen Âge."    (B. Grévin, dans Annales, Histoire, Sciences Sociales, 63e année, n° 5, septembre-octobre 2008, p. 1150-1151)

"La démarche de l'ouvrage est très intéressante, puisqu'elle permet de réunir des historiens aux intérêts et aux spécialités diverses autour du thème de la parole de paix et des enjeux de pouvoir ou de religion. Cet ouvrage, présenté comme la somme de travaux individuels, est cependant un véritable travail collectif, qui montre à quel point ces divers domaines sont liés, et qui laisse deviner de fructueux échanges entre les participants."    (Romain Wenz, dans Bibliothèque de l'École des Chartes 164, 2006, p. 328)

Summary

La paix donnée par le Christ aux fidèles selon le verset de Jean (14, 27) - «Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix» - fut envisagée, au Moyen Âge, en fonction de la capacité qu'avaient les hommes de l'établir au sein de la société et de la sauvegarder. La paix était étroitement liée à une théologie de la domination, renvoyant à Dieu tout en servant de fondement à divers modèles d'autorité et d'obéissance.
C'est de cette paix prêchée pour discipliner et ordonner la société qu'il est surtout question dans ce livre, qui s'ouvre par une étude sur le sens et les usages des concepts de paix et de guerre entre l'Antiquité classique et l'Empire chrétien. La période envisagée ensuite - XIIIe-XVe siècles - est celle du renforcement, en Europe occidentale, des institutions urbaines, de la monarchie et de la papauté.
Les études réunies ici ne se limitent pas aux productions savantes; elles tentent aussi de comprendre les relations entre idéologie et pratiques sociales, entre propagande et réception, entre discours et mécanismes de discipline sociale, entre prédication et mouvements collectifs, en observant comment les éléments majeurs énoncés dans les traités se sont glissés dans la parole publique.
À une époque où l'on assiste à l'essor de toutes sortes de prises de parole et à un certain impérialisme de la prédication, le discours sur la paix pose la question des modalités de la rencontre des champs ecclésiastique et laïque dans ce genre de discours: quant au statut des personnes qui prennent la parole (clercs ou laïc), aux lieux (l'église, la place publique, le conseil urbain, le parlement), aux formes (le sermon ou la harangue), à la langue (latin ou vulgaire), ou encore aux sources (références aux Anciens et à l'Écriture).

TABLE OF CONTENTS

Avant-propos
Abréviations
Introduction, par Rosa Maria Dessì
Préliminaire
Françoise Monfrin, Guerre et paix de l'Antiquité classique à l'Empire chrétien
I. Au service des monarchies pontificale et royale
Monique Zerner, Le Negotium pacis et fidei, ou l'affaire de paix et de foi: une désignation de la croisade albigeoise à revoir; Andrea Piazza, Paix et hérétiques dans l'Italie communale: les stratégies du langage dans les registres du pape Grégoire IX; Elsa Marmursztejn, Guerre juste et paix chez les scolastiques; Carla Casagrande, Le roi, les anges et la paix chez le franciscain Guibert de Tournai ( † vers 1284) ; Hervé Martin, Des prédicateurs français du bas Moyen Âge entre guerre et paix; Jean-Philippe Genet, Paix et guerre dans les sermons parlementaires anglais (1362-1447); Nicolas Offenstadt, La paix proclamée: acteurs, gestes et réception de la publication des accords de paix pendant la guerre de Cent Ans; Germain Butaud, L'excommunication des agresseurs des terres de l'Église (Avignon, Comtat-Venaissin) aux XIVe et XVe siècles
II. Au fondement de la communitas urbaine
Rosa Maria Dessì, Pratiques de la parole de paix dans l'histoire de l'Italie urbaine; Raimondo Michetti, François d'Assise et la paix révélée. Réflexions sur le mythe du pacifisme franciscain et sur la prédication de paix dans la société communale du XIIIe siècle; Massimo Vallerani, Mouvements de paix dans uns commune du Popolo: les flagellants à Pérouse en 1260; Nicole Bériou, Le sermon sur la paix prononcé devant le Conseil communal de Pise par Frederico Visconti en 1267; Cecilia Iannella, La paix dans la prédication du dominicain Giordano de Pise (vers 1260-1310); Jean-Paul Boyer, La prédication de Robert de Sicile (1306-1343) et les communes d'Italie. Le cas de Gênes; Patrick Gilli, De l'importance d'être hors norme: la pratique diplomatique de Giannozzo Manetti d'après son biographe Naldo Naldi; Ilaria Taddei, L'idéal de paix dans les confréries de jeunesse à Florence au XVe siècle
Index