Book Series Bibliothèque de l'Ecole des Hautes Etudes, Sciences Religieuses , vol. 125

L'écriture du croyant

L. Châtellier, P. Martin

  • Pages: 216 p.
  • Size:155 x 240 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2005

  • € 30,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-51829-9
  • Paperback
  • Available
  • € 30,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-54581-3
  • E-book
  • Available


Summary

L'individu tient une place privilégiée dans l'historiographie actuelle. Ce sont ses rapports avec la religion qui constituent l'objet des communications publiées dans ce recueil. Correspondances, journaux intimes, notes prises à l'issue de sermons ou à l'occasion de lectures furent mis à profit pour tenter de saisir comment la religion était vécue, au jour le jour, par les fidèles, catholiques ou protestants. Leur plume prend trois chemins, a-priori séparés mais qui, tous, aboutissent à une expression, plus ou moins explicite, de leur foi. Les correspondances sont riches d'enseignements, échanges de nouvelles, interrogations sur les grands choix d'une vie ou manifestation d'une inquiétude face à la mort, elles traduisent le souci de partager les doutes ou les certitudes, appel au correspondant pour l'entraîner dans la sphère du personnel et de l'intime. Mais l'écriture du croyant se glisse dans des recoins encore plus cachés. Bien sûr, ce sont les testaments mais aussi des notes relevant de l'immédiat, phrases jetées sur le papier pour conjurer le destin, aider la mémoire ou la prière. Les récits de vie sont plus amples, justification de comportements et d'itinéraires. On écrit pour expliquer une conversion, présenter un voyage, retracer une expérience lors d'une tourmente, pour louer un " maître " ou, tout simplement, pour tenter de résumer une vie. Le croyant se penche alors sur son existence pour y découvrir une direction, une progression vers un approfondissement de sa foi. La collecte de ces témoignages est pour nous, historiens du XXIe siècle, au-delà des hommes étudiés, un moyen d'approcher de ce que fut le religieux au début des Temps Modernes.