Book Series Publications of the Belgian Royal Library , vol. 6

Simon Stevin, 1548-1620

L'émergence de la nouvelle science

H. Elkhadem, W. Bracke (eds)

  • Pages: 184 p.
  • Size:230 x 280 mm
  • Illustrations:60 b/w, 24 col.
  • Language(s):French
  • Publication Year:2004

  • € 25,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-51704-9
  • Paperback
  • Available


Summary

Durant l'année 2004, de multiples manifestations culturelles se déroulent en Belgique pour célébrer la présidence néerlandaise de l'Union européenne. La Bibliothèque royale de Belgique s'y associe en organisant une exposition consacrée à Simon Stevin, qui incarnait déjà l'idée européenne : né à Bruges en 1548, il émigra aux Pays-Bas pour y poursuivre sa carrière scientifique et pour assurer à ses idées la plus large diffusion possible. En l'absence de toute justification formelle de sa part, plusieurs hypothèses tentent d'expliquer ce départ -émigration forcée ou exil volontaire?- sans être en mesure d'apporter une quelconque réponse qui puisse emporter la conviction. Aux Pays-Bas, Simon Stevin acquit la protection, la confiance et même l'amitié du Prince Maurice de Nassau.

Simon Stevin fut un théoricien, de très haut niveau comme en témoignent notamment ses écrits mathématiques, linguistiques ou cosmographiques. En outre, il fut un praticien hors pair dont les réalisations dans des domaines aussi divers que l'hydraulique, la mécanique, la physique et l'art des fortifications prouvent le génie. Comme bien d'autres hommes de science de la Renaissance et des débuts de l'époque moderne, Simon Stevin consacra beaucoup de son temps et de son énergie à réaliser des expériences scientifiques : il mettait en œuvre la méthode inductive dont il élargissait constamment le champ d'application. Cette nouvelle approche méthodologique donna naissance à une science nouvelle.