Book Series Culture et société médiévales , vol. 3

Pauper et peregrinus

Problèmes, comportements et mentalités du pèlerin chrétien

E.-R. Labande

  • Pages: 356 p.
  • Size:160 x 240 mm
  • Language(s):French
  • Publication Year:2004

  • € 40,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-51582-3
  • Paperback
  • Available
  • € 40,00 EXCL. VAT RETAIL PRICE
  • ISBN: 978-2-503-56680-1
  • E-book
  • Available


Summary

En 1958 Edmond-René Labande donnait, dans les Cahiers de Civilisation médiévale qu’il venait de fonder, les grands traits d’un projet «de recherche sur les pèlerins dans l’Europe des XIe et XIIe s iècles». Ce projet allait retenir prioritairement son attention pendant plus de trente ans, s’affiner au cours de nombreux séminaires, de congrès, de lectures, de comptes rendus.

Son travail l’aura retenu jusqu’à la fin de sa vie, mais il n’aura pu mener jusqu’au bout son dernier ouvrage, puisque les derniers chapitres de sa dernière partie n’auront pas été rédigés.

Fallait-il laisser perdre cette longue et patiente recherche dans les chroniques, récits de pèlerinage, vies de saints, cartulaires, dans la liturgie, la littérature, etc., et naturellement une considérable masse de lectures ? Ses proches et ses amis se sont longuement et longtemps interrogés. La décision a finalement été de mettre cette riche documentation sur le pèlerin chrétien à travers les âges à la disposition des chercheurs. Son fils François a fait une très soi gn euse préparation du texte. Marie-Thérèse Camus, Marie-Hélène Debiès, Claude Arrignon, Georges Pon et Robert Favreau ont revu le manuscrit pour compléter les références, faire toutes les vérifications possibles et établir une liste des sources et une bibliographie. Il restera quelques incertitudes et lacunes, mais elles sont secondaires par rapport à la synthèse qui pourra être ainsi disponible. Travail inachevé, et donc imparfait, mais combien précieux. Tel a été le sentiment des initiateurs, et la raison de la publication de ce travail d’un homme qui leur fut cher, qui «traversa cette vie comme un pèlerinage, double pèlerin qu’il fut de la connaissance et de la foi» (Pierre Bec).