Skip Navigation Links
I. Lystopad
Un platonisme original au XIIe siècle
Métaphysique pluraliste et théologie trinitaire dans le De unitate et pluralitate creaturarum d’Achard de Saint-Victor

Add to basket ->
442 p., 1 colour ill., 178 x 254 mm, 2021
ISBN: 978-2-503-59374-6
Languages: French
HardbackHardback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 90,00 excl. tax
How to order?
Online content: https://www.brepolsonline.net/action/showBook?doi=10.1484/M.BV-EB.5.122792
Métaphysique pluraliste et théologie trinitaire dans la philosophie médiévale platonicienne d’Achard de Saint-Victor

Achard de Saint-Victor (†1171) est un représentant moins connu de l’école de Saint-Victor, élève d’Hugues, chanoine régulier, maître, abbé de Saint-Victor à Paris (1155-1161), évêque d’Avranches (1161-1171). Son œuvre principal, le De unitate et pluralitate creaturarum, consiste en deux parties qui portent sur la doctrine trinitaire et sur la doctrine de la pluralité des raisons éternelles dans le Verbe de Dieu.

Cette recherche entend rétablir les thèses principales exposées par Achard de Saint-Victor dans son livre De unitate et pluralitate creaturarum pour montrer que les capacités métaphysiques de ce penseur ne le cèdent pas aux philosophes plus connus de son époque. Notamment, l’autrice étudie la façon dont le De unitate recourt aux doctrines médio et néoplatoniciennes pour résoudre la question d’une coexistence de l’unité et de la pluralité en Dieu et dans les créatures. L’enjeu est de mieux comprendre la place de la métaphysique platonicienne dans l’école de Saint-Victor, et ce malgré la rareté des sources au XIIe siècle, en particulier des œuvres de Platon ou de ses disciples grecs.

Le présent ouvrage contribue à résoudre deux problèmes de l’histoire de la philosophie : quels éléments et sources platoniciens ont été reçus au XIIe siècle et quelle place la pensée victorine fait à l’héritage platonicien. Les problèmes philosophiques soulevés sont la multiplication des objets intelligibles et sensibles, la définition de la chose et l’identité des êtres.
Iryna Lystopad a étudié la philosophie à l’Université Nationale “Académie Mohyla de Kyiv”. Le préésent ouvrage est issu de la thèse qu’elle a soutenue en 2016 en cotutelle entre cette université et l’École Pratique des Hautes Études (Paris), sous la direction d’Andriy Vasylchenko et Dominique Poirel
Interest Classification:
Religion (including History of Religion) & Theology
Christian Church : religious orders
Orders of canons regular
Christian Theology & Theologians
Early Medieval (c. 650-1200)

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2021 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved