Skip Navigation Links
S. C. Mimouni
Les baptistes du Codex manichéen de Cologne sont-ils des elkasaïtes ?

approx. 420 p., 3 b/w tables, 156 x 234 mm, 2020
ISBN: 978-2-503-58924-4
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is in production.The publication is in production. (09/2020)
Retail price: approx. EUR 90,00 excl. tax
How to order?

Les origines ethnico-religieuses de Mani: les elkasaïtes

L’importance et l’originalité de cet ouvrage réside dans l’analyse d’un document manichéen de première main, Sur la naissance de son corps (Codex manichéen de Cologne, ci-après : CMC), qui raconte, en adoptant le registre du merveilleux, l’enfance et l’adolescence de Mani (216/7-276/7) dans une communauté baptiste de la basse Mésopotamie à laquelle s’est rallié son père Patteg. C’est notamment la partie centrale (79,13-107,23) de ce texte, conservé dans un codex grec « de poche » (3,8 x 4,5 cm.) datant probablement du IVe siècle, qui intéresse cet ouvrage : les exposés, mis sous l’autorité de trois traditionnistes manichéens (Baraïes, Zachéas et Timothée), des divergences et des conflits entre les responsables de la communauté et le jeune Mani, qui ont abouti à la tenue d’un synode où a été décidée sa mise au ban. Abandonnant ce groupe qu’il considère comme replié sur lui-même, ses croyances et ses pratiques censées procurer la purification, Mani débute la diffusion de sa nouvelle religion, obéissant aux ordres de son jumeau céleste qui lui a octroyé deux révélations, à l’âge de 12 et de 24 ans. Cet ouvrage ajoute une pièce importante et novatrice à l’étude du baptisme, de l’elkasaïsme, du manichéisme et du mandéisme, mettant en lumière des connections et des rapports précis entre ces mouvements. Il montre que l’origine elkasaïte et donc judéenne de Mani est fondée.

Directeur d’études Émérite à la Section des sciences religieuses de l’École pratique des Hautes études où il a été titulaire de la chaire « Origines du christianisme », Simon Claude Mimouni a étudié l’histoire de la formation du mouvement des disciples de Jésus dans et hors du judaïsme aux Ier et IIe siècles. Il a traité durant de longues années la délicate et difficile question, mais ô combien fondamentale, des « origines juives » du christianisme, car le christianisme est une sorte de judaïsme – évidemment un judaïsme messianique et mystique, centré sur Jésus de Nazareth considéré tour à tour comme prophète et comme messie, puis comme personnage uniquement divin ou uniquement humain ou encore à la fois humain et divin, ce qui l’a obligé à réformer nombre de ses observances et préceptes.

Interest Classification:
Religion (including History of Religion) & Theology
Judaism

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2020 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved