Skip Navigation Links
The Body in Art (BIA 4)
D. Delille
Genre androgyne. Arts, culture visuelle et trouble de la masculinité (XVIIIe-XXe siècle)

approx. 320 p., 106 b/w ill., 216 x 280 mm, 2020
ISBN: 978-2-503-58709-7
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is in production.The publication is in production. (09/2020)
Retail price: approx. EUR 100,00 excl. tax
How to order?

L’ouvrage porte sur les figures et théories androgynes du néo-classicisme au symbolisme, à l’intersection de l’histoire du corps, des masculinités et des études de genre.

Homme ou femme? Ni l’un, ni l’autre, ou les deux à la fois, l’androgyne est cette figure ambiguë dont s’emparent les artistes, historiens et critiques d’art, afin d’imaginer l’émancipation politique et sexuelle à venir. C’est au milieu du XVIIIe siècle que l’idéal utopique androgyne resurgit des mythes antiques et devient une figure de subversion des normes de genre dans les arts visuels. Les milieux symbolistes fin-de-siècle reprennent à leur tour cette vision troublée, en créant de nouveaux modèles de représentation et d’intersubjectivités.
À la croisée de l’histoire des masculinités, de la sexualité et des études de genre, Genre androgyne explore une archéologie proto-queer des sexualités non-normatives qui ont façonné la modernité artistique. S’appuyant sur un corpus inédit, à partir des discours médicaux, des traités scientifiques, des théories esthétiques et des cultures visuelles de l’époque, Damien Delille retrace la trajectoire d’un art androgyne intemporel et hors sexe qui conduit les artistes aux limites de l’abstraction. De la période néoclassique au romantisme mystique, des milieux idéalistes symbolistes à l’école de Pont-Aven et aux prémisses du cubisme orphique, cette histoire alternative de la modernité invite à repenser la masculinité artistique dans ses liens troublés avec le féminin.

Damien Delille est maître de conférences en histoire de l’art contemporain à l’université Lumière Lyon 2. Ses publications portent sur l’histoire des cultures visuelles et de la mode au tournant du XXe siècle, et ses résonances dans les pratiques contemporaines, à l’intersection des études de genre, des théories queer et de l’histoire des masculinités. Cet ouvrage est issu de sa thèse de doctorat soutenue à l’université Panthéon-Sorbonne en 2015.

Table of Contents

Introduction

1. Beauté androgyne. Classicisme, mysticisme et différence des sexes
2. L’homme nouveau androgyne. Utopie féministe et savoirs ésotériques
3. Mysticisme queer et androgynie symboliste
4. Masculinité, homosexualité et dégénérescence
5. Le genre abstrait : Primitivisme et formes sacrées

Conclusion
Bibliographie
Notes
Index

Interest Classification:
Fine Arts & Performing Arts
Art History (general)

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2020 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved