Skip Navigation Links
Haut Moyen Âge (HAMA 41)
A. J. Stoclet
Du Champ de Mars mérovingien au Champ de Mai carolingien
Éclairages sur un objet fugace et une réforme de Pépin, dit « le Bref »

448 p., 17 b/w tables, 156 x 234 mm, 2020
ISBN: 978-2-503-58693-9
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is in production.The publication is in production. (12/2020)
Retail price: EUR 85,00 excl. tax
How to order?

Un regard au plus près des textes sur les assemblées annuelles des Francs, entre Mérovingiens et Carolingiens

Qu’est-ce que le « Champ de Mars » qui fait de brèves apparitions dans les sources sous les premiers Carolingiens et auquel, nous dit-on, Pépin « le Bref » aurait substitué un « Champ de Mai » tout aussi énigmatique ? Quel rapport entre ce Champ de Mars et celui qui fut l’un des centres névralgiques de la Rome républicaine ? Telles sont les questions qui inspirent le présent ouvrage. Il n’y répond pas tant « de front » — les données exploitables, rares, éparses et fragmentaires n’y suffisent pas — que par petites touches, en apportant des éclairages nouveaux ou renouvelés sur un certain nombre de points choisis : l’historiographie du sujet, qui révèle, entre autres aspects inattendus, la vitalité et la permanence extraordinaires de formules d’une très haute antiquité, relayées et amplifiées par l’érudition du Grand Siècle ; l’exploration des six ou sept cents ans séparant l’original romain de l’avatar alto-médiéval, qui livre la trace ténue de continuités d’un ordre différent, liées, notamment, aux cérémonies d’investiture des princes de ce monde ; puis, au cœur de l’ouvrage, l’examen des témoins textuels de la tradition franque (diplômes mérovingiens, chronique de Nibelung, annales dérivées de celles, perdues, de Murbach, vignettes sur les derniers Mérovingiens apparentées à celle d’Éginhard, célèbre entre toutes) ; enfin, la dimension calendaire de la réforme pippinienne, son rapport supposé à l’affirmation ou à la diffusion de créneaux religieux exclusifs (Quatre-Temps, Carême). L’enquête dont on pose ici quelques jalons prend donc en quelque sorte le contrepied des mégalographies des Lumières, si déterminantes en dépit de leurs défauts évidents — l’histoire n’était guère, alors, qu’une science auxiliaire au service de la philosophie politique.

Ancien Maître de Conférences à l’Université Lyon 2, Membre Étranger Associé de la Société Nationale des Antiquaires de France, Membre Associé de l’UMR 5648 du CNRS, Alain J. Stoclet est Associate Fellow au Pontifical Institute of Mediaeval Studies (Toronto). Il est l’auteur de nombreux articles et de plusieurs livres, dont, également chez Brepols, mais dans la collection Histoires de famille : Fils du Martel : la naissance l’éducation et la jeunesse de Pepin, dit le « le Bref » (v. 714 – v. 741).

Table of Contents

Introduction

Prologue. Du Campus Martius au Campus Madius : les témoignages

Textes

Premiers commentaires

Chapitre 1. Historiographie

1.1. Du Cange

1.2. Du Campus Martius en tant que lieu

1.2.1. L’ombre de Du Cange

1.2.2. Du cœur de la Rome républicaine aux camps militaires de l’Antiquité tardive

1.2.3. En province : un mirage de l’historiographie médiévale et moderne ?

1.2.4. En province : les « petites images de Rome »

1.2.5. En province : l’ancrage fragile de la toponymie

1.2.6. L’illusion archéologique

1.3. Mars : le dieu, non le mois—Heinrich Ludolf Ahrens

1.4. Mars : le mois, non le dieu—Brunner et prédécesseurs

1.5. Le moment révolutionnaire : Du Cange (provisoirement) éclipsé

Chapitre 2. De l’Antiquité tardive au Haut Moyen Âge

2.1. Le Champ de Mars/Mai, de Maximin Daïa à Charlemagne

2.2. Investitures et Champs de Mars/Mai (IVe-VIIIe siècle)

2.3. Investitures et voitures d’apparat (IVe-VIIIe siècle) : un indice de continuité

2.4. L’investiture et ses rappels annuels (VIIe-XIe siècle)

Chapitre 3. Les sources juridiques (VIIe-VIIIe siècle)

3.1. Monde franc : les actes de la pratique

3.1.1. Statistiques

3.1.2. La structuration du temps campomartial (I) : l’échelonnement des diplômes

3.1.3. La structuration du temps campomartial (II) : l’échelonnement des tribunaux

3.1.4. Le premier mars dans la diplomatique mérovingienne : une date hypersignifiante ?

3.2. Lombards et Alamans

3.2.1. Les lois

3.2.2. Les actes de la pratique

Chapitre 4.  Les sources narratives (I) : annales et chroniques

4.1. 754/755

4.2. Les années soixante (I) : une question d’ancrages

4.3. Les années soixante (II) : une nouvelle vie pour un ancien formulaire

4.4. Les années soixante (III) : 767

4.5. Les années soixante (IV) : acteurs

4.6. Les années soixante-dix

4.7. 790

4.8. Lieux

4.9. Silences (I)

4.10. Silences (II)

4.11. Conclusion

Chapitre 5. Sources narratives (II) : les rois fainéants

5.1. L’assemblée annuelle sous les derniers Mérovingiens : une même réalité, plusieurs noms

5.2. L’assemblée annuelle sous les derniers Mérovingiens : une même vignette, plusieurs versions

5.3. Annales Mettenses priores, a° 692

5.4. Une proclamation triple

5.5. Parallèles carolingiens

5.6. Les Romains, la violence et la discipline militaire

5.6.1. Cincius

5.6.2. La Lex Julia de vi publica

5.6.3. L’Antiquité tardive

5.6.4. Bilan

5.7. Les Annales Mettenses priores étayées : les sources franques antérieures à Charlemagne

5.8. Les Annales Mettenses priores étayées : les sources insulaires autour de 700

5.9. Conclusion

Chapitre 6. Un calendrier contesté ?

6.1. La première semaine de mars et les Quatre-Temps

6.2. La déposition de Louis le Pieux justifiée (I) : introduction, « premier » chef d’accusation

6.2.1. De Louis le Pieux à Pépin le Bref : l’hypothèse Sierck

6.2.2. La Relatio Compendiensis

6.2.3. In coena Domini placitum generale constituit

6.3. La déposition de Louis le Pieux justifiée (II) : In diebus quadragesimae expeditionem generalem fieri iussit

6.3.1. L’interdiction même : absence de précédents

6.3.2. Les sources de l’interdiction

6.3.3. Sine ulla utilitate publica aut certa necessitate—l’interdiction relativisée : parallèles et conséquences

6.4 La déposition de Louis le Pieux justifiée (III) : conclusion sur les sources de Relatio Compendiensis, c. 3

6.5. Dernières remarques sur la crise du règne de Louis le Pieux

Conclusion

Annexes

Annexe 1. Du Champ de Mars 1094 et de la rencontre entre Guillaume le Roux, roi d’Angleterre, et son frère Robert, duc de Normandie

Annexe 2. Placitum, instituere placitum

1. Instituere placitum et analogues chez Frédégaire et dans l’Historia vel gesta Francorum

3.18

4.37

4.68

4.85

4.90

2. Placitum et analogues dans le Liber Historiae Francorum

36

41

Annexe 3.

a. Les témoins manuscrits du Ma(g)icampus des années 773-781

b. Le comput du Codex Guelferbytanus (CG), 2v-3r : aperçu, commentaire, analogues

Aperçu

Commentaire

Quelques comparanda

Annexe 4. Du crime de lèse-majesté

Annexe 5. Orléans, castrum Gordinis, Mesves, Nevers, Digoin et le fleuve—la frontière ligérienne à l’époque du roi Pépin

1. Orléans

1.1. Les textes

1.2. L’archéologie

2. Gordon (Castrum Gordinis) près Sancerre, Saint-Satur

2.1. Les textes

2.2. L’archéologie

3. Mesves

3.1. Les textes

3.2. L’archéologie et l’épigraphie

4. Nevers

4.1. Les textes

4.2. L’enceinte et la voie d’Auxerre

4.3. Les pertes infligées par Waïfre

5. Digoin

6. La Loire

6.1. Les textes

6.2. L’archéologie

Annexe 6. Réunions et assemblées du règne de Pépin (751-768) autres que celles attestées par CF

Annexe 7.

a. L’assemblée de Paderborn, 785, et ses préparatifs (textes)

ARF

AqdE

AMp

b. Velleius Paterculus et les récits de la campagne de 785

c. Extraits des Histoires de Quinte-Curce

5.6.11-19

6.2.15-21 et 6.4.1

d. Memoratorium ou Instructions pour l’ambassade franque au pape Hadrien de l’an 785

Annexe 8.

a. Les rois fainéants—textes et traductions

Annales Fuldenses

Annales Mettenses priores

Chronicon Laurissense breve

Éginhard, Vita Karoli Magni, 1

Erchambert, Breviarium

Théophane, Chronographia, A.M. 6216

b. Tibulle, Plutarque et les rois fainéants

Annexe 9. Sur les capitulaires de Quierzy (857), Coblence (860) et Pîtres (862)

1. Les sources des citations de Pîtres, c. 4

2. Analogues, contexte et filiation

Annexe 10. À propos de quelques termes latins et vernaculaires du vocabulaire militaire ou para-militaire

1. Collecta(e) et heriszuph/herizup

2. Conductio et hereteam

Annexe 11.

a. Les statistiques des papes

b. Textes francs sur les Quatre-Temps (I) : 784-813

c. Textes francs sur les Quatre-Temps (II)

1. Le De observatione Quattuor Temporum (DOQT)

1.1. Les témoins manuscrits

1.2. La tradition indirecte

1.3. Remarques sur la tradition manuscrite

1.4. Édition et traduction 357

1.5. Jalons pour un commentaire

1.5.1. Comparaison des variantes : quelques enseignements

1.5.2. A plurimis quadraginta dies ieiunio mox post Pentecosten celebrantur

1.5.3. Raban Maur, De institutione clericorum, 2.24

2. Le De celebritate Quatuor Temporum

Abréviations et sigles

Bibliographie

Manuscrits cités

Sources

Régestes et simil.

Travaux

Index

Personnes et peuples

Lieux

Mots

Sources

Auteurs modernes

Table des tableaux

Table des matières

Addenda et corrigenda

Interest Classification:
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval History (400-1500) : subperiods
Merovingian & Carolingian period

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2020 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved