Skip Navigation Links
J. Delmulle
Prosper d’Aquitaine contre Jean Cassien
Le Contra collatorem, l’appel à Rome du parti augustinien dans la querelle postpélagienne

approx. 400 p., 165 x 240 mm
ISBN: 978-2-503-58429-4
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is in production.The publication is in production. (03/2019)
Retail price: approx. EUR 65,00 excl. tax
How to order?
Une lecture du principal traité polémique de Prosper d’Aquitaine contre Jean Cassien sur la question de la grâce et du libre arbitre.
Composé en 432-433, le Liber contra collatorem de Prosper d’Aquitaine entend réfuter les positions d’un certain « conférencier » — comprendre : l’auteur des Conférences, Jean Cassien. C’est dans cette œuvre que Prosper défenseur autoproclamé de saint Augustin et de sa doctrine sur la grâce, a pu fournir la première critique, et la plus complète, des théories propagées à Marseille et dans le sud-est de la Gaule par les adversaires provençaux de l’évêque d’Hippone, en s’appuyant exclusivement sur des extraits tirés de la Conlatio XIII « Sur la protection de Dieu », publiée quelques années plus tôt.En s’attachant, par une approche philologique, historique, stylistique et doctrinale, à étudier les différentes spécificités de l’œuvre de l’Aquitain (la finalité du traité, le modus operandi de l’auteur, le genre littéraire adopté, les stratégies du polémiste et les enjeux théologiques du traité), le présent livre cherche à défendre l’hypothèse qu’en composant son Liber, Prosper a voulu constituer un dossier à charge suffisamment étayé pour obtenir de l’évêque de Rome nouvellement élu, Xyste III (432-440), une condamnation officielle de ce que l’on a nommé le « semipélagianisme » et, par là, la reconnaissance de l’autorité de la doctrine augustinienne en matière de grâce. 
Ancien élève de l’École normale supérieure de Lettres et sciences humaines (Lyon), Jérémy Delmulle est agrégé des Lettres et docteur ès Études latines de l’Université Paris-Sorbonne. Il est actuellement chercheur post-doctoral à l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS, Paris). Ses recherches portent principalement sur la littérature patristique (en particulier les écrits d’Augustin et de ses disciples) et sur la transmission et la réception médiévales de la pensée des Pères de l’Église.
Table of Contents

Remerciements
Abréviations

Introduction PROSPER D’AQUITAINE, JEAN CASSIEN ET LE « SEMIPÉLAGIANISME » : STATVS QVAESTIONIS

I. Plus d̓un siècle de recherche scientifique

  1. Remarques « préhistoriographiques » : Prosper, Cassien et le « semipélagianisme » à l’Université au XIXe siècle 

  2. Prosper, représentant de la littérature ecclésiastique de son temps : la thèse pionnière de Louis Valentin 

  3. Les études prospériennes depuis Louis Valentin 


II. Le renouveau des études cassianiennes et prosperiennes

  1. Réhabiliter Jean Cassien : pour une lecture critique des œuvres de Prosper
  2. Une remise en cause du « semipélagianisme » 


III. Objet du présent livre

CHAPITRE I
ASCÉTISME ET « POSTPÉLAGIANISMES » DANS LA GAULE MÉRIDIONALE : LE CONTRA COLLATOREM ET LE CONTEXTE DE SA RÉDACTION

  1. Vingt ans de combat : pélagianisme et post-pélagianisme, 
d’Augustin à Prosper
    1. Le « pélagianisme », sa réfutation et sa condamnation (411-418)
    2. Le pélagianisme après Pélage : Julien d’Éclane et les autres 
partisans de Pélage (418-430) 

  2. Une nouvelle controverse ? La doctrine augustinienne de la grâce contre l’ascétisme provençal (426-430)
    1. La vie monastique en Gaule du sud 

    2. La réception monastique d’Augustin. I : Le précédent africain : Augustin et les moines d’Hadrumète 

    3. La réception monastique d’Augustin. II : Les foyers religieux de 
la Gaule méridionale 


III. Prosper d’Aquitaine, « intrepidus amator gratiae »

  1. Quelques éléments biographiques 

  2. L’informateur devenu polémiste 


CHAPITRE II
DATATION ET DESTINATION DU CONTRA COLLATOREM

I. Pour une datation complexe du Contra collatorem

  1. La datation admise : 432-433 

  2. Composition et publication : une rédaction en deux temps ? 

  3. De la Collatio XIII au Contra collatorem : les raisons stratégiques d’une réponse tard venue 


II. Les destinataires

  1. Le couple traditionnel : l’adversaire hétérodoxe et le fidèle chrétien 

  2. Une tierce instance : le pontife romain 


CHAPITRE III
LE CONTRA COLLATOREM ET LA COLLATIO XIII : PROSPER, PREMIER LECTEUR ET CRITIQUE DE JEAN CASSIEN

  1. Des Collationes au Contra collatorem : le travail préparatoire de Prosper
    1. « Vir quidam sacerdotalis » : le choix de l’adversaire 

    2. « In libro cuius praenotatio est... » : le choix de l’œuvre 

    3. « Definitiones [...] reseremus » : le choix des passages 

  2. Le « travail de la citation » : « paranoïa » et « hypocrisie » ?
    1. Que citer ? 

    2. Comment citer ? 


III. Structure de l’ouvrage

  1. La composition d̓ensemble 

  2. Plan détaillé du traité 

  3. Remarques sur la structure 


IV. Prosper, exegète et censeur de Cassien

  1. Un dialogisme apparent 

  2. Du commentaire exégétique au commentaire critique
  3. Le Contra collatorem, un réquisitoire 


   

CHAPITRE IV
PROSPER POLÉMISTE OU COMMENT RÉPLIQUER SANS ARGUMENTER
I. Du refus de la dialectique à la propagande anticassianienne

  1. Une argumentation biaisée : l’« héréticisation » de l’adversaire 

  2. Cassien contre Cassien : l’argument logique 

  3. Désinformation et propagande

II. Le privilegium auctoritatum

  1. La Bible, autorité suprême ? 

  2. Une « cosmographie » augustinienne et patristique ? 

  3. Papes et conciles : la voie du recours hiérarchique 


III. La place de l̓histoire dans la polemique

  1. L’histoire comme argument hérésiologique 

  2. De l̓argument historique à l’histoire rêvée : le Contra collatorem 
dans l’épopée antipélagienne de Prosper 


CHAPITRE V
DÉFINIR L’ORTHODOXIE : ÉLÉMENTS DE DOCTRINE DU CONTRA COLLATOREM

  1. La conception cassianienne de la grâce
    1. La condition humaine et la grâce de Dieu dans la pensée de Cassien 

    2. La recherche d’une uia media : grâce et libre arbitre chez Cassien
    3. Deux modèles de salut : la théologie de la Collatio XIII 

  2. Grâce et libre arbitre dans le Contra collatorem : l’apport 
théologique de Prosper à la controverse postpélagienne
    1. Préalables terminologiques 

    2. L’initium fidei et bonae uoluntatis
    3. Prédestination et volonté salvifique universelle 


Conclusions

Références bibliographiques

Interest Classification:
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2019 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved