Skip Navigation Links
Haut Moyen Âge (HAMA 30)
G. Calvet
Assassin des pauvres
L’Église et l’inaliénabilité des terres à l’époque carolingienne

approx. 400 p., 2 b/w ill., 156 x 234 mm, 2017
ISBN: 978-2-503-57793-7
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is in production.The publication is in production. (03/2018)
Retail price: approx. EUR 80,00 excl. tax
How to order?
Assassins des pauvres : telle est l’accusation portée par les évêques carolingiens contre ceux qui s’emparent des biens fonciers des églises au IXe siècle. En s’emparent des biens inaliénables des églises, les « ravisseurs » deviennent eux-mêmes et encourent l’excommunication, c’est-à-dire l’exclusion de la communauté chrétienne, aussi longtemps qu’ils ne viennent pas à résipiscence. Cependant, derrière un discours parfois très dur à l’encontre des spoliateurs, se cache une réalité des échanges beaucoup plus complexe. La littérature de combat des clercs carolingiens est ici analysée à la lumière des pratiques foncières de l’époque. Entre les années 820 et 880, les traités visant à définir les biens ecclésiaux se multiplient, au moment même où le système des bénéfices mis en place un siècle plus tôt se voit bouleverser par les rapides mutations que connaît l’empire des Francs. La compétition pour les terres d’église révèle alors tout le jeu de hiérarchisation et de distinction d’une élite mise sous pression.
Interest Classification:
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval History (400-1500) : subperiods
Merovingian & Carolingian period

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved