Skip Navigation Links
Corpus Christianorum

Scripta medii aeui de uita Isidori episcopi Hispalensis
Translatio sancti Isidori Legionem anno 1063 (BHL 4488); Martini Legionensis Sermo in transitu sancti Isidori (BHL 4485); Vita sancti Isidori (CPL 1214, BHL 4486); Adbreuiatio Braulii Caesaraugustani episcopi de uita sancti Isidori Hispaniarum doctoris (CPL 1215); Petri Munionis Homilia in natale sancti Isidori; Vita beatorum Leandri, Isidori archiepiscoporum Hispalensium, Fulgentii Carthaginensis archiepiscopi et Braulionis Caesaraugustani episcopi (BHL 4810); In festo sancti Isidori archiepiscopi; In natalli sancti Ysidori archiepiscopi Yspalensis; In natali sancti Leandri archiepiscopi Yspalensis; In natali sancte Florentine uirginis; In natali sancti Fulgencii episcopi et confessoris; In natale sancti Isidori episcopi et confessoris; In natale sancti Isydori; Breuiarium Bracharense: Vita s. Isidori Hispalensis ep.

J. C. Martín-Iglesias (ed.)
Add to basket ->
CLXXXV+275 p., 155 x 245 mm, 2016
ISBN: 978-2-503-56913-0
Languages: Latin, Spanish
HardbackHardback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 255,00 excl. tax
How to order?
Étude et édition critique de plusieurs compositions hagiographiques en l'honneur d'Isidore de Séville rédigées en Espagne entre le XIe et le XIIIe s.
Après le transfert des reliques d’Isidore de Séville au monastère de Saint-Jean Baptiste, puis de Saint-Isidore, à Léon en 1063, le culte du grand évêque de l’Espagne wisigothique, auteur des Étymologies, fut un vrai succès au Royaume de Castille et Léon. Pour célébrer cette translation, un auteur anonyme écrivit le récit connu des nos jours comme Translatio s. Isidori Legionem a. 1063. Au dernier tiers du siècle suivant, un chanoine du monastère de Saint-Isidore de Léon, du nom Martin, consacra trois sermons à Isidore, dont le plus important est le Sermo in transitu s. Isidori. Vers la fin du XIIe s. ou le début du XIIIe, un autre chanoine du même monastère rédigea un dossier autour de saint Isidore qui comportait une Vita et un Obitus s. Isidori, suivis d’une notice bio-bibliographique sur ce même saint, transmise de façon apochryphe sous le nom d’un autre wisigoth, Braulion de Saragosse. Face à cette production léonaise, un auteur actif à Saragosse écrivit, vers le denier quart du XIIIe s., une vie d’Isidore et ses frères pour exalter notamment la figure de Braulion de Saragosse. Tous ces textes et d’autres compositions liturgiques plus modestes sont réunis dans ce volume.
José Carlos Martín-Iglesias, maître de conférences à Salamanque, est docteur à l’Université de Salamanque et à l’École Pratique des Hautes Études (Sciences historiques et philologiques). Il est l’auteur de neuf livres et une centaine d’articles, consacrés notamment à la littérature latine de l’Espagne médiévale. Parmi ses travaux, on peut citer les éditions critiques de la Chronique d’Isidore de Séville et du Liber Anticimen de Julien de Tolède, publiées dans la Series Latina du Corpus Christianorum.
Series Branch:
Corpus Christianorum
Corpus Christianorum Medieval Latin Series
Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis
Interest Classification:
Religion (including History of Religion) & Theology
Christian devotion & forms of religious expression
Sermons & preaching
Hagiographical writings & the cult of saints
Christian Theology & Theologians
Scholastic (c. 1200-1500)
Classics, Ancient History, Oriental Studies
Latin literature
Medieval Latin literature

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved