Skip Navigation Links

Sigebert de Gembloux

J.-P. Straus (ed.)
Add to basket ->
IX+234 p., 6 b/w ill. + 19 colour ill., 3 b/w tables, 165 x 240 mm, 2015
ISBN: 978-2-503-56519-4
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 45,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://www.brepolsonline.net/action/showBook?doi=10.1484/M.TEMA-EB.5.112379

Actes des " Journées Sigebert de Gembloux" 2012

Sigebert de Gembloux (1028 env. - 5 octobre 1112) s'est illustré en des genres littéraires très divers, le point culminant de son œuvre étant sans conteste sa Chronique qui constitue, comme l'écrit très justement M. Chazan, « un des sommets de l'historiographie médiévale ».

La recherche à son sujet ne cesse d'évoluer, et l’ouvrage qu’on présente ici en est sans conteste un précieux jalon. Il est la conclusion d’une rencontre qui se tint à Bruxelles et à Gembloux les 5 et 6 octobre 2012. Point de départ plus qu’aboutissement, cette rencontre a ouvert des perspectives neuves autant que variées. S'y croisent les points de vue de l'historien, de l'archéologue et du philologue qui se penchent sur le personnage, l'oeuvre et son terreau, l'abbaye de Gembloux. Ce recueil ne prétend pas à l’exhaustivité – l’est-on jamais en aussi riche matière où de plus l’enquête ne cesse d’évoluer ? On reconnaîtra en filigrane les traces d’autres recherches en cours sur le même sujet, auxquelles d’ailleurs les textes font de fréquentes références. Il y a donc deux cohérences, celle de l’ensemble des articles présentés ici, qui couvrent un large éventail dont les sujets s’enchaînent et se répondent, et celle qui englobe d’autres écrits importants tenant au même objet. Ainsi, le présent ouvrage contribue sans aucun doute à l’avancement des études sigebertiennes.

Les contributions sont dues à M. Chazan (U. Lorraine), M. De Waha (ULB), J. Meyers (U. Montpellier), Ph. Mignot (Dir° arch. Wall.), P. Tombeur (UCL), W. Verbaal (UGent), M. Verweij (KBR Bruxelles)

Table of Contents

J.-P. Straus
Quelques mots d'introduction

M. Chazan (professeur émérite. Université de Lorraine)
Entre l'école et le siècle: Sigebert de Gembloux, un historien engagé
Cette étude générale s’étend d’abord sur le personnage et sa formation puis passe en revue l’ensemble de sa production qui « touche à pratiquement tous les genres de la littérature savante », en accordant une place particulière à la Chronica, oeuvre majeure, « sommet de l’historiographie médiévale », en démontrant son influence sur les historiens ultérieurs : la conception d’un ordre du monde où idéalement l’Eglise et la royauté sont « unies par la pierre angulaire de la concorde » sous-tend l’oeuvre entière.

J. Meyers (Professeur à l’Université de Montpellier)
Vitarum scriptor : une analyse critique et littéraire de la méthode hagiographique de Sigebert de Gembloux
Chez Sigebert, ni la forme ni le vocabulaire ne sont scolaires : une érudition profonde, une connaissance intime, monumentale, de la littérature classique et tardive, mais aussi des modernes qu’il ne dédaigne pas, confère à son style variété et virtuosité. C’est aussi avec virtuosité quil fait passer la veritas hystoriae par des arrangements avec la vérité. Cependant grâce à son souci d’ancrage historique des faits et l’exposé cohérent de leurs causes, le récit, même déformé ou arrangé, répond à une « intentionnalité historique ».

W. Verbaal (Professeur à l’Université de Gand)
Sigebert et les tempêtes littéraires autour de 1100 : naufragé ou maître-timonier ?
Dès l’Antiquité tardive, la littérature latine est une littérature rhétorique, consciente de son caractère littéraire, et à objectif essentiellement pédagogique. Il est utile, pour comprendre la démarche littéraire de Sigebert, de le comparer à ses contemporains, afin de saisir les motifs qui ont présidé à la composition des textes. Il en ressort que, tout sensible qu’il ait été aux courants modernes, Sigebert donne le pas à une littérature classicisante, liée à l’idée d’une unité du monde chrétien symbolisée par l’empereur. Il n’a pas vu, ou voulu voir, vers la fin de sa vie, que le monde en train de changer ne se pliait plus à l’idée d’un univers politique homogène.

Michiel Verweij (Cabinet des manuscrits, Bibliothèque royale de Belgique)
Les manuscrits des oeuvres de Sigebert de gembloux à la Bibliothèque royale de Belgique
Les manuscrits des oeuvres de Sigebert conservés à la BRB sont nombreux et se prêtent à une étude d’ensemble. Chaque volume doit être étudié dans sa matérialité, afin de déterminer le processus de production, qui est indicatif de sa genèse, de son public et du succès du texte. Les corrections ou modifications apportées au texte, d’une copie à l’autre, sont également porteuses de sens. Le but ici est d’élaborer une approche « socio-codicologique » ou historico-codicologique ». L’auteur se pose aussi la question des autographes de Sigebert.

Michel De Waha (Professeur à l’Université libre de Bruxelles)
Le manuscrit Civ. Rep II 69 de l’Universitätsbibliothek Leipzig, la Vita Wichberti (BHL 8882 )et les Gesta Abbatum Gemblacensium de Sigebert de Gembloux
Confronté au manque de sources quant à l’origine de l’abbaye de Gembloux et tout à son désir d’exalter celle-ci, Sigebert rédige la vie du fondateur et les Gesta des premiers abbés. L’analyse de ces deux oeuvres, dans leur version la plus ancienne sinon originale, permettra de clarifier les rapports chronologiques entre elles et d’examiner comparativement le contenu de celles-ci. L’étude matérielle montre que l’élaboration des manuscrits est bien moins simple qu’il n’y paraît : manques, coupures, modifications prouvent qu’on n’est pas devant l’état primitif du texte mais devant un état manifestant la situation politique au moment de son remaniement. De ce point de vue, les fouilles récentes menées sur le site apportent un élément neuf dans la manière d’étudier les origines de l’abbaye et le récit de Sigebert.

Ph. Mignot (Archéologue. Direction de l’archéologie, Namur)
Gembloux, quelques réflexions sur les origines de l’abbaye
La reconstitution du domaine original de l’abbaye de Gembloux va de pair avec l’examen critique des sources écrites mené par M. De Waha et le complète. Bien que l’étude archéologique reste inachevée, on peut discerner au moins les étapes de la fondation du lieu. Par ailleurs, la détermination du domaine originel permet de mieux comprendre le choix du site et le rôle de celui-ci. On comprend ainsi, après avoir admis que les fonctions régaliennes confondent pouvoirs religieux et civil, que les premières fortifications ont eu un but plus large que la simple défense du monastère.

P. Tombeur (Professeur émérite. Université catholique de Louvain)
Sigebert de Gembloux, fidèle rebelle, exemple étonnant de la liberté de penser au moyen âge
Sigebert de Gembloux est à la fois un personnage bien connu et quelqu'un dont on ne mesure pas vraiment toute l'importance. Aussi faut-il le faire découvrir tant au grand public qu'à ceux qui, bien que spécialistes, n'ont pas nécessairement lu et analysé ses oeuvres, et surtout ses textes les plus incisifs. Deux lettres sont ici retenues : elles ont toutes deux une relation intime avec les problèmes du XIe-XIIe siècle et concernent finalement une problématique qui demeure sur bien des points éminemment actuelle. C'est la question des prêtres mariés ou concubinaires, et celle de l'opposition à un pouvoir qui s'estime absolu, l'autorité pontificale romaine. Usant d'une langue superbe, Sigebert se révèle un éminent fidèle rebelle, un rebelle fidèle, et, comme le suggère le titre retenu, comme un témoin étonnant de la liberté de pensée et d'écrire. Il faut vraiment le lire ou le relire. Il est ainsi un témoin d'un moyen âge souvent bien mal connu, d'une époque dont on ne soupçonne pas tout ce qu'elle peut apporter à notre temps.

Review

“(…) this book is an indispensable tool for anyone wishing to study the writings of Sigebert of Gembloux. Furthermore, it brings valuable information about the productive and highly influential scriptoria of Lotharingia in the tenth and the eleventh century and has an admirably pedagogic progression in topics. (…)it is an impressive study of a highly important but somewhat overlooked eleventh century author. I highly recommend it.” (Thomas K. Heebøll-Holm, in The Medieval Review, 160817)

"Sie (= Die Beiträge) haben weniger zum Ziel, abschließende und vollständige Ergebnisse zu präsentieren, als vielmehr laufende Forschungen vorzustellen und zu neuen Arbeiten anzuregen. Und dieses Ziel kann als vollständig erreicht bezeichnet werden. Jeder, der sich für die Frühzeit des Klosters Gembloux und das Leben und Werk Sigeberts interessiert, sollte diesen Band zu Rate ziehen." (Klaus Krönert, in: Francia-Recensio 2016/4 Mittelalter - Moyen Âge [500-1500]; http://www.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2016-4/ma/straus_kroenert)

« Grâce à la qualité des interventions, ce volume fera certainement date dans les études sigebertiennes et met bien en valeur la variété des problématiques (historique, philologique, codicologique, archéologique) liées à l’héritage du grand écrivain. » (Fr. De Vriendt, dans l’Analecta Bollandiana, 134/II, 2016, p. 450)

Interest Classification:
Book History, Manuscript Studies & Palaeography
Palaeography, Scripts & Manuscript Studies
Classics, Ancient History, Oriental Studies
Latin literature
Medieval Latin literature
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : main subdisciplines
Religious history

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved