Skip Navigation Links
Apocryphes (APOCR 13)
V. Calzolari
Les Apôtres Thaddée et Barthélemy. Aux origines du christianisme arménien
Martyre et Découverte des reliques de Thaddée. Martyre et Découverte des reliques de Barthélemy par Maroutha

Add to basket ->
257 p., 2 b/w ill., 120 x 190 mm, 2011
ISBN: 978-2-503-54037-5
Languages: French, Armenian
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 40,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://www.brepolsonline.net/action/showBook?doi=10.1484%2FM.APOCR-EB.5.105640

Les textes arméniens présentés et traduits en français dans ce volume relatent les circonstances de la prédication et du martyre des apôtres Thaddée et Barthélemy en Arménie, à l'époque du roi Sanatrouk. Ils présentent les deux apôtres comme les premiers fondateurs de l'Église arménienne, bien avant l'œuvre évangélisatrice de Grégoire l'Illuminateur, au début du IVe siècle, lorsque le royaume d'Arménie adopta, le premier, le christianisme comme religion d'État.
Livrant bataille aux démons et aux divinités mazdéennes, dans des récits imprégnés de mythologie païenne, les deux apôtres œuvrent à l'accomplissement d'un plan divin qui fait du peuple arménien le nouveau peuple élu. Sur le modèle de l'histoire biblique, ces textes apocryphes participent en effet de la même visée que la pensée historiographique arménienne des origines et contribuent à inscrire le peuple arménien dans l'Historia sacra.
Faisant suite aux Martyres, les deux récits de la Découverte des reliques des apôtres sur le sol arménien veulent apporter une caution d'authenticité à la tradition de leur mission. À l'époque des querelles christologiques qui suivirent le concile de Chalcédoine (451), le label d'apostolicité offert par les textes apocryphes légitima la politique d’affranchissement de l'Église arménienne, anti-chalcédonite, par rapport à l’Église byzantine. De nos jours encore, l'Église d'Arménie, autocéphale depuis le VIe-VIIe siècle, s'appelle officiellement « Église apostolique arménienne ».

Valentina Calzolari est professeure de langue et littérature arméniennes à l’Université de Genève et membre de l'Accademia Ambrosiana de Milan (Classe di Studi sul Vicino Oriente). Elle est Présidente de l'Association pour l’Étude de la Littérature Apocryphe Chrétienne (AELAC) et de l’Association Internationale des Études Arméniennes (AIEA).

Review
"En outre, conformément à la vocation de la collection, le volume peut aussi bien se lire pour le plaisir que répondre aux exigences d'un usage scientifique, comme en témoignent non seulement la précision de l'information, mais aussi l'inclusion d'une liste complète d'éditions, de traductions et de manuscrits relatifs aux cycles de Thaddée et Barthélemy, ainsi que d'une bibliographie et de pluseurs index. Il faut savoir gré à C. d'ouvrir ainsi à tout lecteur curieux l'accès à ces témoins d'une littérature trop méconnue." Christophe Guignard, dans: Études Théologiques et Religieuses, 2013/3, p. 414-415)
Interest Classification:
Religion (including History of Religion) & Theology
Ancient & Oriental religions (excl. Judaism & offshoots)
Judaeo-Christian Bible : texts criticism & exegesis
NT Apocrypha & pseudepigrapha
Christian Church : laity & heterodoxy
Faith and dogmatic issues

This publication is also distributed by: Sofédis / Sodis
Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved