Skip Navigation Links

Ex quadris lapidibus. La pierre et sa mise en oeuvre dans l'art médiéval

Y. Gallet (ed.)
Add to basket ->
550 p., 252 b/w ill., 210 x 297 mm, 2012
ISBN: 978-2-503-53563-0
Languages: French, English, Italian
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 115,00 excl. tax
Discount price: EUR 86,00 excl. tax (valid until 01/07/2017)
How to order?
Online content: http://dx.doi.org/10.1484/M.BOOKS.6.09070802050003050305060300
“These essays, bearing witness to the continuing activity of a group of industrious and creative researchers, form a fitting tribute to a great scholar. My warm congratulations go to Yves Gallet who assembled this remarkable collection of essays.” (Stephen Murray, in: The Medieval Review, 13.03.16)
La pierre et sa mise en œuvre dans l’art du Moyen Âge : autour de ce thème, plus de quarante spécialistes français et étrangers, historiens de l’art, archéologues, conservateurs ou architectes, se sont associés pour rendre hommage à Éliane Vergnolle, dont les travaux sur l’art et l’architecture de la période romane font aujourd’hui autorité. Le domaine de recherche d’Éliane Vergnolle et ses études sur les techniques de taille de la pierre ont dicté les thèmes explorés dans ce volume, qui couvre un large champ. De nombreuses contributions abordent la question du travail de la pierre dans la sculpture et dans l’architecture romane ou gothique, ainsi que dans la création artistique des périodes plus récentes. Plusieurs études sont consacrées aux rapports entre la pierre et les arts de la couleur (enluminure, peinture, vitrail), aux questions de méthode d’analyse, à l’archéologie du bâti, à la pratique du réemploi, aux comptabilités des chantiers, aux modes de transmission des formes et des connaissances, aux tailleurs de pierre eux-mêmes, ainsi qu’à la pierre « rêvée », celle des représentations et de l’imaginaire médiéval. Au total, cet ouvrage offre, sous un angle original, un panorama complet des principales orientations de la recherche actuelle autour des arts monumentaux à l’époque médiévale.
Table of Contents

Neil Stratford, Travaux et publications d’Éliane Vergnolle, Christian Heck, Erexit lapidem in titulum. Dresser ou tailler la pierre de Béthel ? Réinterprétations romanes d’un récit fondateur, Alexandra Gajewski, Stone construction and monastic ideals : from Jotsald of Cluny to Peter the Chanter, Christian Gensbeitel, Réflexion sur la mixité des appareils dans l’architecture religieuse de l’Aquitaine romane, Anna Segagni, A margine della cappella castrense di Paderna (Piacenza): materiali e procedimenti costruttivi, Claude Andrault-Schmitt, La mise en oeuvre des églises de granit en Limousin à la fin du XIIe siècle, Alain Villes, De la couverture en bois à la voûte en pierre : un aperçu de la transition entre roman et gothique en Champagne septentrionale, Caroline Bruzelius, Project and Process in Medieval Construction, Peter Kurmann, De l’abbatiale de Saint-Denis à la cathédrale de Strasbourg : remarques sur la fortune d’un type de pile « roman » à l’époque du gothique rayonnant, Nelly Pousthomis-Dalle, La pierre dans les comptes de construction du château de Bassoues (Gers) en 1370-1371, Sandrine Roser, La pierre dans le chantier de l’abbaye de Baume-les-Messieurs (premier quart du XVe siècle), Philippe Plagnieux, Le parchemin, la pierre et l’Auberge du saumon. La façade flamboyante de la chapelle Saint-Yves à Paris (1409-1413), Etienne Hamon, Un tailleur de pierre comblé d’honneurs dans le Paris flamboyant : l’architecte Jean Poireau (1419-1491), Andreas Hartmann-Virnich, Transcrire l’analyse fine du bâti : un plaidoyer pour le relevé manuel dans l’archéologie monumentale, Yves Gallet, Lire la pierre comme un marqueur spatial et fonctionnel : l’exemple de l’abbaye de Beauport, (Côtes-d’Armor) au XIIIe siècle, Thomas Coomans, « Produits du terroir » et « appellations contrôlées » : le rôle des pierres à bâtir dans la définition des écoles régionales d’architecture médiévale en Belgique, Pierre Sesmat, Restituer l’abbatiale romane de Mureau (Vosges)?, Fang-Cheng Wu, L’ancien massif de façade de la cathédrale de Langres au XIIe siècle, Arnaud Timbert, Le chevet de l’église Saint-Sulpice de Chars : un effet de style ?, Victor Lassalle, Les encoches creusées dans les pilastres de l’église de Caromb (Vaucluse), Laurence Cabrero-Ravel, Entre sculpture et modénature, les chapiteaux moulurés des massifs de façade auvergnats, Jacques Le Maho, Les chapiteaux de Saint-Samson de la Roque (Eure) au musée d’Evreux, Jacques Lacoste, Le portail de l’église de Marcillac (Gironde) et la sculpture saintongeaise, Deborah Kahn, The Engoulant : Development, Symbolic Meaning and Wit, Piotr Skubiszewski, La croix et les griffons. À propos d’un tympan roman de Wiślica, Marie-Thérèse Camus, Le cloître de Daoulas, Claudine Lautier, David parmi les rois à Chartres, Yves Christe, Le portail du Jugement de la façade occidentale de Notre-Dame de Strasbourg, Pierre Garrigou Grandchamp, Sculpture monumentale et programmes : les façades des demeures urbaines médiévales (XIIe-XIVe siècles), Jean Cabanot, Le tympan du portail nord de Saint-Sever (Landes) : le Beatus et le décor sculpté de l’abbatiale, Marie-Pasquine Subes, Pierre et peintures : des sources picturales pour la sculpture romane ?, Jean-Philippe Meyer, Les sculpteurs romans d’Eschau et Andlau et le scriptorium de Marbach, Brigitte Kurmann-Schwarz, La pierre peinte et le verre coloré : le rôle du vitrail dans la perception de l’espace intérieur gothique, James Morganstern, Deux réemplois à l’église Notre-Dame de Jumièges : l’usage de la bretture et de la gradine à l’époque préromane, Henri Pradalier, Un remploi roman à Saint-Georges de Camboulas (Aveyron), Patrick Ponsot, Réemplois gothiques : les portails romans de la cathédrale de Bourges sont-ils un cas singulier ?, Stefan Gasser avec Alain Fretz et Katharina Simon-Muscheid, Recycling mittelalterlicher Skulpturen im Zeitalter des Barock. Die Schreinfiguren aus dem Retabel der ehem. Peterskapelle auf dem Bisemberg (Montorge) bei Freiburg, Catherine Chedeau, « Led. art de maçon est un des sept arts libéraux et qu’il est raisonnable que l’on fasse chef d’oeuvre » : projet de statuts des maîtres maçons dijonnais en 1588, Frédérique Baehr, L’arc triomphal bisontin élevé à la gloire de Louis XIV : de la ruine à la demolition, Christiane Roussel, Enquête sur les marbres de la chapelle du Christ mort dans l’église Saint-Pierre de Besançon (1785-1791), Daniel Rabreau, La magie de la pierre dans l’art de Claude-Nicolas Ledoux, Françoise Hamon, « Les pierres mêmes deviennent bêtes ».

Review

"L’organizzazione in temi, modellati sugli interessi della Vergnolle, scongiura ogni rischio di dispersione tematica; l’omogeneità dei contributi rappresenta, come nelle volontà del curatore, una delle principali forze del volume." (Claudia Matoda, in: Histara, 2013-04-25)

"These essays, bearing witness to the continuing activity of a group of industrious and creative researchers, form a fitting tribute to a great scholar. My warm congratulations go to Yves Gallet who assembled this remarkable collection of essays." (Stephen Murray, in: The Medieval Review, 13.03.16)

"(...) Yves Gallet a réussi le double pari d'offrir un bel hommage à Eliane Vergnolle et de présenter un volume de haute qualité. Fidèle à sa réputation, la maison d'édition de Turnhout a produit un ouvrage remarquable qui fait la part belle aux illustrations (en noir et blanc), la plupart de bonne qualité. En somme, Ex quadris lapidibus intéressera à la fois le chercheur et l'amateur sérieux." (Dominic Boulerice, dans: Sehepunkte, 15/6, 2015)

"Brossant un large éventail de thématiques, de périodes et de régions, les 42 contributions rassemblées dans ce recueil, loin de se disperser, s’enchaînent parfaitement et illustrent le rôle clé joué par Éliane Vergnolle dans la recherche sur l’architecture et le décor monumental au Moyen Âge au cours des 40 dernières années. La »mission« de ces »Mélanges« est donc parfaitement remplie. Leur portée est même supérieure: en revenant régulièrement sur les aspects méthodologiques de la recherche, en questionnant la démarche de l’historien de l’art et en intégrant des domaines aussi pointus que l’analyse des matériaux, ils ouvrent la voie pour des recherches futures." (Cécile Coulangeon, in: Francia-Recensio 2015/4, Mittelalter - Moen Âge (500-1500), http://www.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2015-4/ma/gallet_coulangeon)

Interest Classification:
Fine Arts & Performing Arts
Architecture
Medieval architecture
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved