Skip Navigation Links

Musica corporis
Savoirs et arts du corps de l'antiquité à l'âge humaniste et classique

F. Malhomme, E. Villari (eds.)
Add to basket ->
318 p., 47 b/w ill., 150 x 210 mm, 2011
ISBN: 978-2-503-53530-2
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 40,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://www.brepolsonline.net/action/showBook?doi=10.1484%2FM.STSA-EB.5.107070

Penser le corps, à travers ses savoirs et ses arts, telle est la question que se propose d'examiner cet ensemble de contributions, à partir des divers points de vue et méthodes propres aux disciplines réunies, philosophie, philologie, histoire, histoire de l'art et de la musique.

Alors que nombreuses sont les approches que le sujet suscite, aujourd'hui plus que jamais, la réflexion développée ici pose sous l'arbitrage de l'art les fondements de la question: elle s'attache moins à l'être de nature qu'à l'objet, soumis à la recherche de perfection et de beauté, que l'art dessine et offre au monde.

La période retenue, de l'Antiquité à l'âge humaniste et classique, est en effet celle des civilisations artistes qui ont pensé et construit le corps de l'homme à partir de l'idée de beauté: les paradigmes architectural, sculptural, pictural et musical s'y entrecroisent autour des notions d'harmonie, d'eurythmie, de symétrie, de proportion, de nombre et de rythme, mais aussi de grâce, mouvement libre et dissonant qui confère légèreté à toute fabrica et en parachève l'ineffable beauté.

Des présocratiques à Platon et Aristote, d'Homère aux Tragiques, de Vitruve à Leon Battista Alberti, de Polyclète à Benvenuto Cellini, de Pline l'Ancien à Raphaël et au Corrège, d'Augustin et de Boèce à Francesco Zorzi, de Castiglione à Schiller, pour citer quelques-uns des auteurs abordés, l'on voudra mieux comprendre cet humanisme esthétique qui, par les arts du beau - les arts du disegno et la musique - et ceux du corps - la gymnastique, la danse, l'escrime, voire l'art équestre - vise à la connaissance, au perfectionnement et à la construction de soi.

Table of Contents

Fabrica corporis, musica corporis, Préface, Pierre Caye, Harmonie, beauté, et grace, Avant-Propos, Florence Malhomme, Harmonie du corps, harmonie de l’âme dans la culture grecque, Gioia Maria Rispoli, La représentation du corps dans le monde grec classique. le Canon de Polyclète, entre construction d’une norme et invention de l’antique, Elisabetta Villari, De « l’âme-harmonie » et du « corps-lyre » au paradoxe du corps immortel, les aventures d’une métaphore, de Platon et Aristote à Dicéarque de Messène, Anne Gabrièle Wersinger, Corps chantés, corps chantant chez Homère et les Tragiques, Sylvie Perceau, Le corps de Dieu chez Augustin, Gioachino Chiarini, La musique selon saint Augustin, une rédemption du sensible?, Marianne Massin, Musique du corps et musique de l’âme : la musica humana de Boèce, Donatella Restani et Letterio Mauro, La medietas du corps de l’homme à la Renaissance, Annarita Angelini, Esthétique du corps et idéal du beau à la Renaissance, Serge Trottein, De Raphaël à Cellini : libération du corps et triomphe de la sculpture, Gwendolyn Trottein, Corps, âme, désir : Zeus et Io du Corrège, Lauro Magnani, Le corps sonore à l’âge baroque, Paolo Gozza, La « philosophie des armes » ou la mesure du combat, selon L’académie de l’espée (1628) de Girard Thibault d’Anvers, Pierre Caye, La grâce plus belle encore que la beauté, Pierre Magnard.

Interest Classification:
Philosophy
Modern Western Philosophy (c. 1650-present)
Modern History (1501 to the present)

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved