Skip Navigation Links
Haut Moyen Âge (HAMA 6)

Hiérarchie et stratification sociale dans l’Occident médiéval (400-1100)

F. Bougard, D. Iogna-Prat, R. Le Jan (eds.)
Add to basket ->
392 p., 2 b/w ill., 156 x 234 mm, 2008
ISBN: 978-2-503-52982-0
Languages: French, German, Italian
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 60,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://dx.doi.org/10.1484/M.HAMA-EB.6.09070802050003050209080200

Si la notion d’« ordre (s) » est familière aux historiens du Moyen Âge, il est loin d’en être de même pour celle de « hiérarchie ». Au reste, le terme n’a pas bonne presse chez les chercheurs en sciences humaines et sociales, qui s’en méfient pour ses relents d’Ancien Régime et préfèrent souvent parler de « stratifications sociales », comme si choisir, distinguer, hiérarchiser les valeurs n’étaient pas dans les mondes du passé comme dans celui d’aujourd’hui à la base même de l’action sociale.
D’origine grecque – hieros (sacré) et archos (fondement, commencement, commandement) – le terme « hiérarchie » est d’un emploi longtemps rare dans la latinité. Les concordances automatisées du latin permettent de savoir avec précision que le succès lexical de hierarchia n’est pas antérieur au tournant des années 800 et qu’il dépend directement de la traduction depuis le grec des écrits du Pseudo-Denys l’Aréopagite, spécialement la Hiérarchie céleste et la Hiérarchie ecclésiastique. Concomitance intéressante, l’adoption généralisée du terme hiérarchie dans l’Occident médiéval, entre le ixe et le xie siècle, est contemporaine d’une conception de la société rapportée à l’harmonie du cosmos qui fait du monde des hommes un reflet de l’ordonnancement voulu par Dieu – un ordonnancement propre à confondre ecclésial et social ou, dit autrement, à faire d’Église et société deux termes coextensifs. Dans cette logique, puisqu’il ne saurait y avoir de critère laïque d’appartenance aux groupes sociaux, le concept de hiérarchie permet au médiéviste de rendre compte de l’ensemble des processus d’organisation d’une société stratifiée parce qu’aspirée vers le divin. Il permet autant de décrire un jeu de places que de saisir la dynamique de processus à l’œuvre dans la grande fabrique du social.

 



Ordres et grades ecclésiastiques dans la définition de l’Ecclesia
Jean-Michel Picard, Christianisation et hiérarchie dans la société irlandaise des viie et viiie siècles
Bruno Judic, Hiérarchie angélique et hiérarchie ecclésiale chez Grégoire le Grand
Dominique Iogna-Prat, Penser l’Église, penser la société après le Pseudo-Denys l’Aréopagite
Raffaele Savigni, La communitas christiana dans l’ecclésiologie carolingienne
Alain Rauwel, Les hiérarchies internes à l’ordre sacerdotal et la question de la sacramentalité de l’épiscopat dans l’Église romaine de saint Augustin à Pierre Lombard
Charles Mériaux, Ordre et hiérarchie au sein du clergé rural pendant le haut Moyen Âge
Stephano Gasparri, Recrutement social et rôle politique des évêques en Italie du vie au viiie siècle
Steffen Patzold, Eine Hierarchie im Wandel : Die Ausbildung einer Metropolitanordnung im Frankenreich des 8. und 9. Jahrhunderts
Otto Gerhard Oexle, Mönchtum und Hierarchie im Okzident
Hedwig Röckelein, Hiérarchie, ordre et mobilité dans le monachisme féminin
Hans-Werner Goetz, Les ordines dans la théorie médiévale de la société : un système hiérarchique 

Hiérarchie et société laïque
Stefan Esders, Fidelität und Rechtsvielfalt : Die sicut-Klausel der früh- und hochmittelalterlichen Eidformulare
Laurent Feller, Les hiérarchies dans le monde rural du haut Moyen Âge : statuts, fortunes et fonctions
Thomas Lienhard, La royauté et les élites urbaines : Charlemagne face aux villes de Bavière et à Rome
Vito Loré, Poteri pubblici ed élites rurali nel Mezzogiorno longobardo (secoli IX-XI)
Philippe Depreux, Hiérarchie et ordre au sein du palais : l’accès au prince
Céline Martin, Hiérarchie et service dans le monde wisigothique : la militia des laïcs
Alban Gautier, Discours égalitaire et pratiques hiérarchiques dans les guildes anglo-saxonnes
Geneviève Bührer-Thierry, Pensée hiérarchique et différenciation sociale : quelques réflexions sur l’ordonnancement des sociétés du haut Moyen Âge

Index

Review

"Resümiert ist zu sagen, dass der Band eine Vielzahl instruktiver Einblicke in hierarchische Strukturen des Früh- und Hochmittelalters liefert, wobei die vorgenommene Zweiteilung nicht nur den Untersuchungsfeldern der einzelnen Beiträge, sondern darüber hinaus dem Denken der betrachteten Zeit angemessen Rechnung trägt. Zukünftige Studien zur Hierarchisierung und Gesellschaftsordnung des frühen und hohen Mittelalters werden nicht ohne die Sichtung dieses Bandes auskommen können."

(N. Bade, in: Francia-Online, 2011, vol. 1)

Interest Classification:
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : main subdisciplines
Political & institutional history
Cultural & intellectual history
Religious history
Medieval History (400-1500) : subperiods
Merovingian & Carolingian period

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved