Skip Navigation Links
N. Civel
La fleur de France
Les seigneurs d’Ile-de-France au XIIe siècle

Add to basket ->
VI+602 p., 20 b/w ill. + 15 colour ill., 160 x 240 mm, 2006
ISBN: 978-2-503-52433-7
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 90,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://www.brepolsonline.net/action/showBook?doi=10.1484/M.HIFA-EB.5.106742

Au XIIe siècle, l’Île-de-France n’existe pas. Les habitants des pays autour de Paris se nomment les Français et leur terre la France. Cet espace régional, qui prend le nom d’Île-de-France au XIVe siècle, est le produit d’une construction politique. Les souverains se fixent progressivement dans la vallée de la Seine, à proximité du grand sanctuaire de Saint-Denis, et, simultanément, entreprennent le « rassemblement capétien » qui dilate la terre des Français de l’île de la Cité à l’Île-de-France. La région France est un espace prospère, contrôlé par les représentants de la puissance publique qui assurent le maintien de l’ordre seigneurial. Ces seigneurs d’Île-de-France sont la fleur de France des chansons de geste, combattants admirables et défenseurs glorieux de la Terre sainte. Dans les sources ecclésiastiques, l’image de ce groupe régional - nous dirions national - est nettement moins flatteuse. Il rassemblerait les pires représentants d’une société seigneuriale violente et subversive, ennemie acharnée du grand progrès de l’Etat et du bien commun défendu par l’Eglise. Pourtant, même s’ils encombrent les actes royaux et les cartulaires ecclésiastiques, les maîtres de la Francia restent mal connus. Ce thème de recherche pose le problème de la construction de l’Etat. Dans le pays autour de Paris, noyau du « système français », le Capétien est présent physiquement. La lecture des rapports roi et seigneurs s’intègre dans une lecture globale de l’évolution politique du royaume de France.

Cette étude de synthèse veut être une contribution à l’histoire des familles seigneuriales d’Île-de-France au XIIe siècle. L’utilisation croisée des sources diplomatiques, iconographiques et littéraires permet d’observer les grandes lignes de la géographie politique des pays autour de Paris et les contours du groupe aristocratique attaché à cette terre. Quels sont les liens de fidélité qui unissent le roi, l’Eglise et les seigneurs ? Quels sont les rapports entre la construction de l’identité seigneuriale et l’exercice de l’autorité publique ? Enfin, les transformations de la spiritualité aristocratique sont-elles encouragées par l’Eglise ?

Interest Classification:
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : main subdisciplines
Political & institutional history
Cultural & intellectual history
Medieval European history (400-1500) : auxiliary sciences
Genealogy & prosopography

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved