Skip Navigation Links
Y. Plumley, A. Stone
Chantilly Codex, MS 564, SET

2 vol., 2008
ISBN: 978-2-503-52349-1
Languages: English, French
HardbackHardback
The publication is no longer available.The publication is no longer available.
Retail price: EUR 250,00 excl. tax
How to order?

Le Codex Chantilly [Bibliothèque du Chateau de Chantilly, Ms 564] est depuis longtemps reconnu comme l’une des plus importantes sources pour la musique française de l’extrême fin du XIVe siècle. Parmi les 99 chansons et les 13 motets français ou latins qui le constituent, de nombreuses pièces sont uniques, certaines écrites par des compositeurs y trouvant là leur seule trace d’existence. Outre une singulière richesse de répertoire, ce manuscrit offre plusieurs des exemples parmi les plus élaborés de la notation musicale dite de l’« Ars subtilior » (emploi des couleurs, format de mise en partition, usage des signes de proportion rythmique), portant ainsi témoignage des efforts des compositeurs de la fin du XIVe siècle dans l’expérimentation de la représentation écrite du rythme musical. L’ouvrage présente un intérêt exceptionnel : il s’agit d’une anthologie d’oeuvres apparemment issues des cours princières françaises et de la cour papale d’Avignon. Ces compositions comprennent des pièces faisant référence à des mécènes appartenant à ces cours, tout autant qu’à des cercles méridionaux, incluant Foix et l’Aragon. Une main italienne copie le codex; des ajouts plus tardif sont le fait d’un copiste français voire bourguignon, en contact avec le manuscrit probablement en Italie. Il connaît une histoire singulière, passant entre les mains des familles Alberti et Spinelli à Florence, au quinzième siècle, pour refaire surface dans cette même cité aux temps modernes, après quelques quatre cents ans d’oubli. Après son achat par le prince Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897) en 1861, il entre dans sa prestigieuse collection. Aujourd’hui propriété de l’Institut de France, il est conservé dans la bibliothèque du musée Condé, au château de Chantilly.

Les prises de vues ont été réalisées par l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (CNRS), tâche particulièrement délicate en raison de l’état de conservation de l’ouvrage. L’étude critique introductive du manuscrit est l’œuvre de Yolanda Plumley (University of Exeter) et Anne Stone (Queens College and the Graduate Center, City University of New York), deux musicologues anglo-saxonnes, spécialistes reconnues des XIVe et XVe siècles ainsi que des notations musicales de l’« Ars subtilior ».

 

Review
"Une superbe réalisation qui orne l'excellente collection "Épitome musical" du Centre d'études supérieure de la Renaissance de Tours d'un nouveau joyau." (C. Meyer dans Revue de Musicologie, 95/1 (2009), p. 262-264)
Interest Classification:
Fine Arts & Performing Arts
Musicology
Recreational & performing arts

This publication is also distributed by: ISD
Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved