Skip Navigation Links
M.-P. Gelin
"Lumen ad revelationem gentium". Iconographie et liturgie à Christ Church, Canterbury, 1175-1220

Add to basket ->
IV+348 p., 1 b/w ill. + 14 colour ill., 160 x 240 mm, 2006
ISBN: 978-2-503-52320-0
Languages: French
PaperbackPaperback
The publication is available.The publication is available.
Retail price: EUR 59,00 excl. tax
How to order?
Online content: http://www.brepolsonline.net/action/showBook?doi=10.1484/M.CSM-EB.5.106611

Les liens entre l'iconographie des vitraux médiévaux de Christ Church, Canterbury, et la liturgie qui était célébrée dans la cathédrale aux XIIe et XIIIe siècles, n'ont à ce jour jamais été étudiés en détail. Le demi-siècle compris entre 1170 et 1220 fut, pour la cathédrale et la communauté bénédictine qui la desservait, une période d'une importance capitale. Elle fut caractérisée par de grands bouleversements pour l'Eglise et la société anglaise, ainsi que par une intense activité créatrice du monastère, tant dans le domaine artistique que dans celui de la liturgie. L'étude du programme iconographique et des textes liturgiques de Christ Church montre comment ces deux modes d'expression furent utilisés en conjonction par la communauté pour présenter une image particulière d'elle-même et de la société qui l'entourait. L'identité mise en avant par les moines était à la fois héritée du passé, déterminée par les circonstances du présent, et tournée vers le futur. Elle était constituée d'une part par des éléments consciemment revendiqués par les membres de la communauté et de l'autre par tous les éléments qui, au cours des siècles, avaient contribué à façonner les circonstances historiques, économiques, sociales et intellectuelles de Christ Church telles qu'elles apparaissent à la fin du XIIe siècle, et qui échappaient largement à leur attention. La vision souvent normative et idéalisée qu'ils présentent de la société et de leurs rôles dans celle-ci illustre, par défaut, la place réelle qu'une communauté comme celle de Christ Church occupait en Angleterre au début du XIIIe siècle. L'image de la communauté qui apparaît à la fin de l'étude des vitraux et de la liturgie est en effet celle d'un groupe qui cherchait à glorifier et à consolider une identité qui lui semblait menacée par les développements qui prenaient alors place dans la société.

Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure, Marie-Pierre Gelin est Honorary Research Fellow en histoire médiévale à University College London.

Interest Classification:
Religion (including History of Religion) & Theology
Christian devotion & forms of religious expression
Liturgy, sacraments & worship
Social Sciences
Anthropology
Medieval & Renaissance History (c.400-1500)
Medieval European history (400-1500) : main subdisciplines
Cultural & intellectual history
Religious history

Privacy Policy - Terms and Conditions © 2017 Brepols Publishers NV/SA - All Rights Reserved